De Luigi Ciamburro / Corsedimoto

A Majorque, près de 3000 motards se sont réunis en souvenir de Luis Salom, décédé il y a quatre ans.

C’était le 3 juin 2016, les essais libres Moto2 étaient en cours sur le circuit de Barcelone. Luis Salom était tombé à pleine vitesse et s’était vu percuté par sa machine, contre les protections de sécurité. Le transfert à l’hôpital avait été vain, le pilote de 25 ans était décédé quelques minutes plus tard. Quatre ans après, son souvenir est toujours intact et 3000 motards ont décidé de lui rendre hommage en se réunissant à Majorque pour participer au quatrième mémorial.

Le départ a eu lieu au Parc de la Mar, à Palma de Majorque, et le cortège a ensuite fait un grand tour en passant par Valldemossa, Deià et Sóller, sans oublier le lac artificiel de Gorg Blau et le monastère de Lluc. La mère de Luis Salom, María Horrach, menait les hostilités au milieu des klaxons et des ronflements des moteurs.

A Lluc, les participants ont visité le monastère et fait un don en mémoire du pilote mais aussi des personnes décédées durant la crise. « Nous avons dépassé la participation de l’an dernier et l’avons presque doublée », a raconté Juan Andrés Ruiz, l’un des organisateurs de l’événement, devenu un rendez-vous habituel pour tous les amoureux des deux roues. Un an après le décès de Salom, le Conseil communal de Palma de Majorque lui avait d’ailleurs dédié une rue du quartier de Nou Llevant.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com



Tous les articles sur les Pilotes : Luis Salom