C’est une situation inédite à ce niveau de la compétition et d’autant plus qu’elle est mise sur la place publique : un pilote tout juste recruté cette année demande à son employeur de le laisser libre de tout engagement. En somme, le contrat signé serait à jeter. Fâcheux, lorsque l’on sait que les deux parties qui s’opposent sont le Champion du Monde en titre Randy Krummenacher et le constructeur MV Agusta en WSS. Le Suisse est même assez dur, n’hésitant pas arguer du fait que sa sécurité est en jeu tout comme est écorné son sens moral…

La nouvelle vient de tomber et elle devrait faire du bruit. Car même si Randy Krummenacher obtient satisfaction, le mal envers MV Agusta est fait. Le Suisse ne veut plus courir sur la F3, mais la façon dont les choses tournent, on devine que l’on ne se mettra pas d’accord sur une rupture conventionnelle…

En substance, Randy Krummenacher ne disputera plus la saison restante du Championnat du Monde Supersport pour MV Agusta. Le Suisse a annoncé dans un communiqué qu’il avait informé la marque italienne qu’il souhaitait résilier le contrat.

La raison invoquée est que MV Agusta a commis une “faute grave“, ce qui a un impact négatif sur les performances du pilote, mais également sur son professionnalisme, sa réputation et son intégrité personnelle. Carrément !

Krummenacher a officiellement informé MV Agusta et a énuméré toutes les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision. Le communiqué de presse mentionne également qu’il a également informé les responsables des irrégularités techniques. Ce qui veut dire qu’il va y avoir des suites…

Intégrité morale et professionnelle, mais aussi la santé

Ce n’est pas une situation agréable et bien sûr je n’ai jamais voulu ça“, explique Krummenacher. “L’objectif était que nous nous battions pour le titre mondial. Malheureusement, la base pour faire avancer ce projet n’est pas disponible chez MV Agusta.”

J’ai pris cette décision de maintenir mon intégrité morale et professionnelle, mais aussi ma santé. Dans ma carrière, j’ai toujours essayé de faire la bonne chose. J’ai toujours fait de mon mieux dans toutes les situations.”

Maintenant, il n’y avait qu’une seule décision que je pouvais prendre. Pour le moment, je ne peux plus en dire les motivations. De plus amples détails seront communiqués en temps voulu ” termine-t-il sur Motorsport-Total.

En 2019, Krummenacher est devenu champion du monde de Supersport avec une Yamaha de l’équipe Bardahl Evan Bros. Le déménagement au MV Agusta a suivi en hiver. Lors de l’ouverture de la saison en Australie, le Suisse s’était qualifié à la deuxième place. Cependant, il a abandonné au début de la course en raison d’une chute. Fin juin, un test a eu lieu à Misano, où Krummenacher a connu de nombreux problèmes techniques.