L’univers des Grands prix est composé de trois mondes : le sommet, qui est tenu par le MotoGP, la base sur laquelle repose le Moto3 et l’antichambre vers l’élite qu’est le Moto2. Une position intermédiaire qui n’est cependant pas synonyme de vocation au rabais. Aki Ajo, éponyme patron du team concerné en sait quelque chose. Avec deux titres mondiaux à son actif, il a pu jauger cette discipline. Et le Finlandais la considère comme la plus dure des trois citées.

Pour le patron du team Ajo, celui qui survit dans le peloton de la Moto2 est forcément un talent. Car cette grille de départ est impitoyable. Peut-être même la plus sélective d’un meeting de Grand Prix : “ pour moi, la Moto2 est sous-estimée ” annonce l’ancien patron de Zarco qui sera le bras armé de KTM dans la catégorie en 2017. « C’est un milieu très dur où vous avez plutôt intérêt à être solide si vous voulez y survivre ».

Il explique sur MotoMatters : « il y a tellement de pilotes qui ont déjà gagné et autant de vainqueurs potentiels. Il y a aussi des Champions du Monde. Et si un pilote ne se sent pas bien, si ce n’est pas son jour, il se retrouve directement vingt-cinquième. C’est une sacrée épreuve psychologique qu’il faut supporter, un terrible coup au moral dont il faut se relever ».

« Beaucoup de pilotes qui voudraient s’y lancer pensent : comment pourrais-je y survivre ? Il leur faut se préparer à ces situations. Dans la tête, c’est quelque chose de très dur. Ce n’est pas comme la Moto3. Avec des motos légères et l’effet de l’aspiration, on peut toujours tirer son épingle du jeu. Ce n’est pas le cas en Moto2. Il faut une méthode de travail éprouvée et une vraie maturité pour gagner en Moto2 ».

Vis-à-vis du Moto3 peut-être, mais la Moto2 serait-elle plus impitoyable que le MotoGP ? « Les choses y sont différentes avec l’électronique, et d’autres paramètres. C’est plus compliqué à comparer. Mais dans les deux cas, vous devez être un gars solide, y compris mentalement, pour y faire du bon boulot ».

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport