Les pilotes profitent de leur dernier week-end de repos avant de reprendre le collier du côté de Brno. Ce sera pour le Grand Prix de la République Tchèque. En Moto2, le championnat est aussi mené par un Márquez, de prénom Álex, mais il a une avance bien moins confortable que celle de son frère aîné Marc. Avant de retrouver ses rivaux, le pilote Marc VDS évalue les forces en présence. Et celui qui est regardé de près n’est peut-être pas celui que l’on croit…

Álex Márquez va se remettre à sa saison 2019 qui pourrait être la bonne pour un titre en Moto2. L’Espagnol mène en effet les débats, mais avec seulement huit points d’avance sur l’expérimenté Tom Lüthi. Une position que le Suisse doit à sa régularité, car côté dynamique, elle se trouve dans le box du team Marc VDS. Depuis que les épreuves se déroulent en Europe, Álex Márquez collectionne les victoires. Et s’il n’en a pas encore plus, c’est parce qu’il a été la victime collatérale d’accrochages…

Dans une interview accordée à Motorsport-total.com, Álex Márquez a ainsi déclaré à propos de la compétition et de ses chances de titre : « tout d’abord, je suis heureux d’être le leader, ce qui est très positif. En ce qui concerne les adversaires du championnat, je vois deux d’entre eux pour le moment : Tom Lüthi, car il est toujours là et calme, et Augusto Fernández. Je pense qu’il est un très bon pilote, intelligent, et dans certaines circonstances, il peut être très rapide et il sera fort ». On rappellera que Fernández a également eu de la malchance, en se blessant en Argentine, un écueil qui l’a contraint au forfait. C’est le vainqueur du Grand Prix des Pays-Bas.

Álex Márquez poursuit : « nous avons ensuite Navarro, Baldassarri, Marini et Binder. Ils sont un peu plus en arrière, mais les changements sont monnaie courante cette année et tellement de choses peuvent arriver. Ils vont certainement jouer un rôle dans la course au titre, nous devons donc être vraiment intelligents, bien finir les courses et marquer des points ».

Il termine : « nous ne verrons plus ou moins après l’Autriche, où se trouvent les concurrents et quelles sont nos chances ». Mais on peut déjà dire que les perspectives d’Álex Márquez pour le titre Moto2 n’ont probablement jamais été aussi grandes que cette saison. Cela signifie-t-il plus de pression ou de motivation pour le joueur de 23 ans ? « Certainement la motivation » souligne-t-il. « Mais vous devez trouver le bon équilibre ». C’est que semble avoir le cadet des Márquez pour sa cinquième année Moto2. Associé aux progrès de sa moto et à une nouvelle mentalité dans l’équipe, il se sent si bien que même sur son circuit redouté du Sachsenring la victoire était possible cette saison. L’année dernière, il n’avait terminé que 13e le Grand Prix d’Allemagne.

« Nous sommes dans une dynamique différente de celle de l’année dernière » a déclaré Márquez. « Mais nous devons rester intelligents et motivés. Mon circuit préféré est Brno, où j’avais été rapide l’année précédente, mais j’ai commis une erreur parce que je voulais vraiment gagner. Dans cette seconde partie de saison, il y a plus de circuits que j’aime par rapport à la première. Mais comme je l’ai dit, nous devons rester cool, c’est la chose la plus importante ».



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team