Depuis Assen, l’intérêt de la catégorie Moto2 qui jusqu’à présent se limitait à la lutte pour le titre mondial entre les pilotes Kalex et Jorge Navarro sur sa Speed Up, s’est vu renforcer par le retour en forme des KTM officielles sous l’impulsion de Brad Binder (KTM, Red Bull KTM Ajo) et de son nouveau châssis.

Au Sachsenring, les différentes séances nous ont confirmé la bonne tenue du pilote sud-africain, même si celui-ci est parti à la faute lors de la qualification et ne s’élancera finalement que de la 17e position.

Une belle remontée en perspective ? C’est probable d’autant qu’on sent une certaine tension parmi les favoris, à l’image d’Álex Márquez (Kalex, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), le poleman de ce Grand Prix, lui aussi parti à la faute lors des essais libres et ayant connu des problèmes techniques l’obligeant à passer par la Q1.

On observe d’ailleurs une situation analogue pour Tom Lüthi (Kalex, Dynavolt Intact GP), leader du championnat, qui partira seulement 12e sur la grille.

La première ligne, complétée par Luca Marini (Kalex, SKY Racing Team VR46) et le local Marcel Schrötter (Kalex, Dynavolt Intact GP), se tient en moins d’un dixième de seconde, ce qui augure d’une course de 28 tours très animée pour cette neuvième manche de la saison en Allemagne.

Les conditions de piste sont quasiment idéales, avec certes un ciel encore très couvert par moment, mais partiellement dégagé après la pluie nocturne, et surtout une piste complètement sèche et des températures modérées de 18° dans l’air et 28° sur l’asphalte.

Sachsenring Moto2™

2018

2019

FP1

1’25.172 Dominique Aegerter

1’24.354 Jonas Folger
FP2

1’24.750 Xavier Vierge

1’23.948 Brad Binder
FP3

1’24.245 Luca Marini

1’23.876 Brad Binder
Q1

XXX

1’23.426 Jorge Navarro
Q2

1’23.787 Mattia Pasini

1’23.585 Álex Márquez
Warmup

1’24.612 Brad Binder

1’33.403 Marcel Schrötter
Course

Binder, Mir, Marini

Record1’23.787 Mattia Pasini (2018)1’23.426 Jorge Navarro 

Le choix pneumatique des pilotes s’est majoritairement porté sur un arrière médium et un avant tendre :

A l’extinction des feux rouges, Luca Marini effectue le meilleur départ et s’engouffre en tête dans le tourniquet allemand alors que Iker Lecuona (KTM, American Racing KTM) s’empare de la 3e position.

Jake Dixon (KTM, Angel Nieto team) est le premier à tester le bitume.

Avant la fin du premier tour, Marcel Schrötter s’empare du leadership devant Iker Lecuona, Luca Marini, Álex Márquez et Xavi Vierge (Kalex, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS).

Iker Lecuona (KTM, American Racing KTM) se porte en tête devant Álex Márquez alors qu’après 3 tours, Brad Binder est déjà revenu à la 7e position.

En tête, Iker Lecuona et Álex Márquez luttent pour la première place, ce qui permet à Luca Marini et Xavier Vierge de recoller.

Dans le groupe de chasse, maintenant emmené par Brad Binder qui réalise le meilleur tour en course, concède un écart de 8 dixièmes.

Álex Márquez s’empare du commandement au 6e tour, au moment où Brad Binder fait la jonction avec le groupe de tête et fait immédiatement un block pass sur Luca Marini.

Tom Lüthi, revenu en 8e position, réalise le meilleur tour en course.

Au 9e tour, Iker Lecuona reprend très provisoirement le commandement à Álex Márquez mais les 2 hommes perdent du temps et possèdent maintenant seulement 3/10 d’avance sur …Brad Binder.

Quelques instants plus tard, ce dernier lance une première attaque sur Iker Lecuona qui sera immédiatement contrée. Il faudra une 2e tentative pour que le pilote officiel KTM prenne le meilleur sur le pilote de la structure franco-américaine.

A 16 tours de l’arrivée, Tom Lüthi tente de dépasser Xavier Vierge en partant de très loin et envoie finalement le pilote Marc VDS au sol.

A la mi-course, Álex Márquez possède 3/10 d’avance sur Brad Binder, lui-même détaché d’une demi- seconde sur Iker Lecuona. Marcel Schrötter est à une seconde, Tom Lüthi à 2,5 secondes, alors que Fabio Di Giannantonio (Speed Up, +Ego Speed Up) emmène le peloton à 3,5 secondes.

La bagarre entre les 2 KTM permet à Alex Márquez de s’échapper alors que Tom Lüthi est pénalisé par un Long Lap Penalty suite à son action sur Xavier Vierge.

A 6 tours de l’arrivée, Álex Márquez possède presque 3 secondes d’avance sur un trio Schrötter/Lecuona/Binder qui se chamaillent comme des chiens tandis que Fabio Di Giannantonio a réussi à s’extraire du peloton et roule maintenant tout seul.

Dans le dernier tour, Iker Lecuona, alors 4e, tente le tout pour le tout pour accéder au podium et perd à la fois l’avant de sa KTM dans le dernier virage est le bénéfice d’une très belle course.

Au championnat, Álex Márquez reprend le commandement avec 136 points devant Tom Lüthi (128), Augusto Fernández (102) et Lorenzo Baldassarri (97).

Grand Prix d’Allemagne Sachsenring Moto2:

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team