En arrivant sur le circuit de Phillip Island pour la 18e manche de la saison, le Championnat du monde Moto2 est à l’image de celui du MotoGP : Complètement ouvert ! En effet, seul 1,5 point sépare le leader Augusto Fernández (Red Bull KTM Ajo) de son vassal Ai Ogura (IDEMITSU Honda Team Asia). Plus loin au classement général, Arón Canet (Flexbox HP40) et Celestino Vietti (Mooney VR46 Racing Team) sont mathématiquement encore titrables, même si avec un maximum de 75 unités à attribuer lors des trois dernières courses, cela reste quasiment purement théorique, l’Espagnol du team de Sito Pons accusant déjà un déficit de 53,5 points, l’Italien de l’équipe de Valentino Rossi 73,5 !

Augusto Fernández a dominé la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Australie dans la catégorie Moto2, 18e étape du Championnat du monde 2022. Le pilote de l’équipe KTM Ajo a arrêté le chrono à 1’34.704 avec 0.074s d’avance sur Filip Salač (Gresini Racing Moto2) et 0.162s sur Jake Dixon (Inde GASGAS Aspar Team). Ce dernier a été privé de son meilleur temps personnel qui lui donnait les commandes de la séance pour avoir dépassé les limites de la piste. Quatrième performance pour Somkiat Chantra (IDEMITSU Honda Team Asia) en proie à des soucis mécaniques en début de séance, devant Tony Arbolino (Elf Marc VDS Racing Team) et Bo Bendsneyder (Pertamina Mandalika SAG Team). Septième temps pour Arón Canet (Flexbox HP40) devant Sam Lowes (Elf Marc VDS Racing Team) et Albert Arenas (Inde GASGAS Aspar Team). Fermín Aldeguer (Beta Tools Speed Up) complète le top 10 devant son coéquipier Alonso López, pénalisé en course pour avoir « sorti » Celestino Vietti.

En FP2, on a retrouvé Jake Dixon aux commandes devant Fermín Aldeguer, Alonso López, Joe Roberts (Italtrans Racing Team), Sam Lowes, Arón Canet et Augusto Fernández, mais le fait marquant de la première journée a été la contre-performance de Ai Ogura, principal opposant à Augusto Fernández pour le titre et quasiment invisible vendredi : 16e en FP1 et 15e en FP2 !

« La pluie a beaucoup perturbé mon plan lors de la FP1. Les conditions n’ont jamais été parfaites. Entrer et sortir continuellement n’aide pas à trouver un moyen de travailler avec qualité. Pour la FP2, l’asphalte était sec. La position finale n’est pas bonne, le feeling non plus, mais nous avons quelques idées pour demain. Nous allons le faire en essayant le maximum. Ce n’est pas un bon premier jour, mais je suis impatient d’être à demain » a déclaré le pilote japonais.

Il reste 40 minutes aux 28 pilotes pour figurer dans le top 14 et passer directement en Qualification 2. La piste est sèche à 26°, l’air est à 15°, le vent présent, le soleil aussi.

 

Phillip Island Moto2™

2019

2022

FP1

1’45.823 Jorge Martín

1’34.704 Augusto Fernández
FP2

1’33.010 Jorge Martín

1’33.767 Jake Dixon
FP3

1’33.555 Fabio Di Giannantonio

1’32.616 Alonso López
Q1

1’34.357 Sam Lowes

Q2

1’33.565 Jorge Navarro

Warm-up

1’32.933 Brad Binder

Course

Binder, Martín, Lüthi

Record 1’32.470 Tito Rabat (2014)

 

À l’issue du premier tour lancé, Alonso López inscrit une première référence en 1’33.608 tandis que que Barry Baltus (RW Racing GP) part à la faute sans gravité au virage #6.

 

 

Alonso López poursuit son effort et emmène sa SpeedUp en 1’32.929 puis 1’32.616, soit à 2/10 du record absolu réalisé par Tito Rabat en 2014.

 

Derrière le prometteur Espagnol qui se fait ensuite une petite chaleur sans conséquence, on trouve Jake Dixon à 8/10, devant Fermín Aldeguer, Tony Arbolino Arón Canet, Augusto Fernández, Filip Salač et Ai Ogura.

 

 

Somkiat Chantra connaît alors sa deuxième grosse chute du weekend, sans gravité pour le pilote.

 

 

À la mi-séance, la hiérarchie est composée de Alonso López, Jake Dixon, Fermín Aldeguer, Augusto Fernández, Ai Ogura, Filip Salač, Cameron Beaubier, Sam Lowes, Manuel González, Tony Arbolino, Arón Canet, Albert Arenas, Jeremy Alcoba et Bo Bendsneyder.

 

 

La séance connaît alors un long moment avec une piste presque vide, comme si les pilotes avaient finalisé leurs réglages et attendaient uniquement l’emballage final…

L’activité reprend à 10 minutes du drapeau à damier avec une belle amélioration de Pedro Acosta qui passe de la 15e à la quatrième position pendant que Sam Lowes part à la faute au virage #8.

 

 

C’est le même virage qui piège ensuite de nouveau Albert Arenas tandis que Arón Canet se hisse en quatrième position derrière Augusto Fernández.

 

 

Les choses en restent là, avec les deux leaders du championnat préqualifiés pour la Qualification 2.

 

Résultats de la FP3 du Grand Prix d’Australie Moto2 à Phillip Island :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Alonso Lopez

Tous les articles sur les Teams : Speed Up