Le premier test officiel de la saison 2021 des pilotes Moto2 et Moto3 est planifié du 16 au 18 mars à Jerez. Comme leurs grands frères de la catégorie MotoGP, ils sont également tenus de respecter la trêve hivernale entre le 1er décembre et le 31 janvier, et c’est pourquoi la plupart des teams concernés ont planifiés des essais privés avant la pause obligatoire.

Initialement, cela devait se dérouler sur le circuit de Jerez loué par le team Marc VDS jeudi et vendredi prochain, après le test privé Aprilia d’hier à mercredi, mais la météo s’y annonce catastrophique et nombreuses sont les équipes qui ont préféré revoir leurs plans et rester à Portimão qui bénéficie toujours de conditions exceptionnellement douces.

Aspar, Avintia, mais aussi parmi d’autres CIP, Honda Asia et Ajo étaient donc au travail aujourd’hui, dans leur configuration 2021 avec les changements de pilotes que cela implique.

Cela a donc donné par exemple l’occasion de voir le tout récent champion du monde Moto3, Albert Arenas, étrenner la Moto2 Speed Up avec laquelle il disputera la saison prochaine, toujours sous les couleurs du team Aspar.

Le Catalan a bouclé un total de 65 tours en réalisant un meilleur temps de 1’43.705, ce qui est très loin d’être ridicule si on le compare au 1’42.592 inscrit par Remy Gardner lors de sa pole position sur l’Autódromo do Algarve.

Albert Arenas : « J’ai un très grand sourire et je l’ai toujours après hier. Aujourd’hui, j’ai dû le mettre de côté et monter sur la moto. Je suis heureux, la moto est très amusante, avec plus de puissance, mais je me suis adapté pas à pas. J’ai passé un bon moment, j’ai fait une soixantaine de tours. J’ai apprécié chacun d’entre eux. Je tiens à remercier l’équipe car nous avons pu clôturer la saison de la meilleure façon possible. Maintenant, je veux rentrer à la maison et me reposer. »

En Moto3, sa KTM est dorénavant pilotée par Sergio García qui a abandonné sa Honda suite à l’arrêt de la structure Estrella Galicia 0,0. Aguerri à la catégorie, le Valencien a bouclé 66 tours sur la piste portugaise et réalisé un meilleur chrono en 1’48.132 à comparer avec la pole position de Raúl Fernández en 1’48.051.

Sergio García : « C’était une journée très positive, un premier contact avec une moto sur laquelle je n’avais jamais roulé, après quatre ans de compétition dans la catégorie Moto3. Les conclusions ont été très positives, et nous avons travaillé et testé beaucoup de choses avec mon équipe technique. Je suis heureux car j’ai fait des progrès pendant la journée. J’ai roulé seul et je l’ai fait assez vite. Nous devons améliorer certaines choses, mais pour le premier jour, c’est très bien. »

Du côté d’Avintia, la satisfaction est également de mise pour le nouveau venu mais expérimenté Niccolò Antonelli qui roule dorénavant aux côtés de Carlos Tatay.

Le premier contact de l’Italien avec l’équipe a été très bon,et le coureur et son équipe se sont très bien compris. L’ex-pilote de Paolo Simoncelli semble s’être très bien adapté à la KTM, et annonce même avoir réduit son meilleur temps du weekend de quatre dixièmes, avec un 1’47.7 à comparer avec le record du circuit en 1’47.398 réalisé par Jaume Masiá en FP3.

Niccolò Antonelli : « Je suis très heureux de cette journée car j’ai tout de suite eu un très bon feeling tant avec la moto qu’avec l’équipe. Ce fut une bonne journée et nous rentrons chez nous avec ces bonnes sensations. »

Carlos Tatay a continué à travailler avec sa KTM, en arrêtant le chrono à 1’48.1, soit près d’une demi-seconde de mieux que son meilleur temps du week-end. Les deux pilotes se sentit très à l’aise sur la piste, que ce soit avec des pneus neufs ou usagés.

Carlos Tatay : « C’était un test très positif, car je me suis senti très à l’aise avec la moto. Nous avons essayé certaines choses, et avec tous ces changements, je me suis senti très bien. Il est maintenant temps de se reposer quelques semaines puis nous reprendront le travail pour arriver aussi forts que possible en 2021. »

 

Chez Honda Team Asia, Ai Ogura, qui a lutté pour le titre Moto3 jusqu’aux dernier instants, a également essayé sa Kalex Moto2, qu’il pilotera en 2021 aux côtés de Somkiat Chantra.

Andi Farid Izdihar, qui fait le chemin inverse en passant de la Moto2 à la moto3, s’est également familiarisé avec sa nouvelle monture…






Tous les articles sur les Pilotes : Albert Arenas, Carlos Tatay, Niccolo Antonelli, Sergio Garcia

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team, Aspar Moto3, Avintia Racing