Le moment qui compte le plus ce samedi dans le Grand Prix de France de Moto2 est arrivé et il s’agit des qualifications. Ce matin, lors de la FP3, les pilotes ont eu un avant-goût de que le Bugatti leur réservait avec un Raul Fernandez qui faisait totalement oublier par ces conditions délicates le fait qu’il débute cette saison dans la catégorie…

Avec son chrono repoussant à plus d’une demi-seconde son plus proche poursuivant Navarro, sans parler d’Augusto Fernandez avec lequel il n’a aucun lien de parenté, le pilote Ajo lançait un avertissement sur ses intentions pour cette journée. Arbolino, quatrième, montrait également qu’être rookie n’était pas rédhibitoire sous la pluie tandis que Canet fermait le top 5, confirmant ses bonnes dispositions au Mans depuis le début du meeting.

Jake Dixon et Sam Lowes suivaient en formant un beau duo anglais, sachant que le dernier cité gardait la meilleure performance du moment grâce à son chrono réalisé vendredi au terme de la FP2.  Bezzecchi, Ogura et Joe Roberts compétaient le top 10 matinal.

Mais tout ça, c’est de l’histoire désormais ancienne. Que vont nous réserver ces qualifications scindées en une Q1 d’où sortiront 4 pilotes pour rejoindre la finale de la Q2 ? Avant de répondre à cette question, voici le résumé des faits connus jusque-là avec le tableau bien connu..

Moto2™ Le Mans

2020

2021

FP1

1’51.279 Kasma Daniel

Aron Canet 1’37.535
FP2

1’37.400 Jorge Martin

Sam Lowes 1’36.307s
FP3

1’36.490 Joe Roberts

1’38.239s Rául Fernandez
Q1

1’36.731 Enea Bastianini

1’36.671 Joe Roberts
Q2

1’36.256 Joe Roberts

1’50.135 Rául Fernandez
Warm Up

1’36.859 Sam Lowes

Course

Lowes, Gardner, Bezzecchi

Record

1’36.188 Francesco Bagnaia 2018

Il fait 15,5° dans l’air et 23,9° sur la piste. Le ciel reste couvert sur une piste sèche cependant balayée par le vent.

Séance de Q1 :

C’est Luthi qui signe le chrono de référence en 1.38.256s. Il est pris de suite pris par Arbolino en 1.37.998s. Ce dernier améliore encore en 1.37.482s. Corsi, Dixon et Roberts sont les  autres qualifiés provisoire pour la Q2.

Ogura passe la barre des 1.37 en 1.36.950s. Baldassari fait l’effort et rentre dans le top4 à la 4e position avec un chrono en 1.37.067s. Devant Roberts prend la main en 1.36.671s. Nouveau top4 à 3min du finish: Roberts, Ogura, Baldassari et Corsi.

Chute de Ramirez dans le virage 3.

Fin de session et les 4 qualifiés pour la Q2 sont: Roberts, Ogura, Corsi et Baldassari.

Séance de Q2 :

La pluie est de retour…..

Choix des pneus délicats… Lowes sort en slicks tout comme Bezzecchi. R.Fernandez et Gardner chaussent des pneus pluie.

Tout droit de Roberts sorti en slicks..Lowes retourne aux stands et monte les pneus pluie.

Gardner signe le temps de référence en 1.54.205s.

Chute d’Ogura dans le virage 7. Schrotter part à la faute dans le virage 14. Navarro part au tapis dans le virage 8.

Roberts s’empare de la pole provisoire en 1.53.818s. Il est pris par R.Fernandez en 1.52.611s

Chute de Bulega à l’entrée de la chicane Dunlop. Corsi s’y met également.

Roberts reprend la main en 1.51.589s. Mais Gardner prend à son tour le leadership avant que son coéquipier ne s’en empare à son tour en 1.50.448S.

Top5 : Raul Fernandez, Roberts, Gardner, Bezzecchi et Lowes. Il reste 10s.

Fin de séance et c’est R.Fernandez qui décroche la pole en 1.50.135s devant Bezzecchi, Roberts, Canet et A.Fernandez.

Résultats complets :

Crédit classement motogp.com

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández