Lors de la dernière course du Championnat d’Europe FIM CEV Repsol de Moto2 disputée le weekend dernier sur le circuit Ricardo Tormo, le jeune Italien Tommaso Marcon franchissait la ligne d’arrivée en troisième position, puis était rétrogradé à la quatrième place pour avoir gêné son coéquipier Yari Montella du Team Ciatti–Speed Up.

La gêne n’était vraiment pas évidente et la pénalité a surpris tout le monde, mais là n’est pas le sujet. Marcon est né le 26 décembre 1999 à Cittadella et il vient de se classer quatrième du Championnat CEV Moto2 derrière Edgar Pons, Héctor Garzó et Alessandro Zaccone. Ses meilleures places sont les troisièmes à Valence (en début de saison) et à Barcelone.

Tommaso Marcon connait donc parfaitement le circuit Ricardo Tormo, et cela lui sera bien utile pour le Grand Prix qui s’y déroulera le weekend prochain et auquel il va exceptionnellement participer en remplacement de Jesko Raffin, engagé en MotoE.

L’Italien de 19 ans va piloter une NTS Moto2 pour l’équipe NTS RW Racing GP. « Nous sommes heureux de donner une chance à un jeune pilote et pour nous, il est important de recevoir des commentaires différents sur notre moto, a expliqué le team manager Jarno Janssen. »

« Cette année, plusieurs pilotes se sont relayés sur la NTS et nous sommes curieux de savoir ce que peut nous dire un jeune pilote. La semaine prochaine, après le GP, Bo Bendsneyder et Jesko Raffin vont essayer pour la première fois le nouveau prototype 2020, mercredi et jeudi à Jerez. »

Yari Mandella et Tommaso Marcon

Jesko Raffin

Photos © FIM CEV Repsol / Dorna, et Jesko Raffin



Tous les articles sur les Pilotes : Jesko Raffin