Où ira Hafizh Syahrin l’an prochain ? La réponse est connue depuis un moment : en Moto2. Mais voici quelques précisions…

Inutile de le nier, le passage d’Hafizh Syahrin en MotoGP n’aura pas marqué l’histoire de la catégorie reine des Grands Prix !

Appelé en 2018 par Hervé Poncharal pour palier à la défection du fantasque Jonas Folger, le pilote malaisien a tout d’abord évolué dans l’ombre de Johann Zarco au guidon d’une Yamaha avant de monopoliser le fond de grille dans l’ombre du rookie Miguel Oliveira, cette année, au guidon d’une KTM beaucoup moins conviviale.

Après 46 points inscrits en 2018 et 7 pour le moment cette année, celui qui faisait souvent le pitre dans le paddock a perdu son sourire et sera donc remplacé par Brad Binder en 2020 au sein d’une structure française Tech3 qui lui avait toutefois offert la possibilité de rouler en Moto2 sous les mêmes couleurs.

Malheureusement pour lui, celle-ci n’est plus d’actualité depuis l’annonce officielle du retrait de KTM de la catégorie intermédiaire.

Entretenant des rapports compliqués avec la structure malaisienne Petronas (Razlan Razali s’occupe de sa carrière mais il n’est plus en odeur de sainteté avec le sponsor Petronas), l’avenir de celui qui porte le surnom de « El Pescao » passera donc par un environnement moins protecteur.

D’après nos informations, Hafizh Syahrin a envisagé plusieurs solutions avant de conclure un accord avec le team Ángel Nieto aligné par Jorge Martinez « Aspar ».

Fort de son passage en MotoGP et de ses quatre années en Moto2, il représentera donc l’expérience aux côtés du jeune et talentueux rookie Arón Canet.

Pour les motos, on évoque une possibilité d’aligner des Speed Up mais rien n’est encore confirmé.



Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team