Parvenir au pinacle que représente la catégorie MotoGP est une chose extrêmement difficile. Y rester peut l’être encore davantage si l’on ne dispose ni d’une fortune personnelle ni surtout d’un talent permettant de surpasser au moins ses coéquipiers.

C’est le cas pour Hafizh Syahrin qui a bénéficié du heureux hasard du forfait de Jonas Folger en montant dans la catégorie reine malgré un palmarès réduit à une deuxième place et deux troisièmes places en Moto2.

Dans l’incapacité de briller face à Johann Zarco puis à Miguel Oliveira chez Tech3, le sympathique pilote malaisien s’est vu contraint de redescendre en Moto2 pour 2020.

Hélas, son passé tumultueux avec le sponsor Petronas ne lui a pas permis de signer avec l’équipe malaisienne, malgré le fait que Razlan Razali, à la fois directeur du Sepang International Circuit et du très convoité team Petronas, s’occupe de ses affaires.

Celui surnommé « El Pescao » a donc signé sans salaire régulier (seulement des primes en cas de podium) avec le Ángel Nieto Team de Jorge Martinez Aspar, sans avoir à ce jour le budget complet pour effectuer une saison en catégorie intermédiaire.

Il reste toutefois le pilote malaisien le plus capé et, à ce titre, les énergies se mobilisent…

Hafizh Syahrin : « Je dois chercher des sponsors pour payer les frais de déplacement, de transport et d’entraînements en dehors du pays,  mais je suis impatient de bien terminer la saison cette année, et en toute sécurité. Je vise le top 5 au classement général l’année prochaine. Ce n’est pas facile de dire que je serai toujours sur le podium, mais je suis confiant dans mes deux années d’expérience en MotoGP, je ferai de mon mieux. Les trois choix que Datuk Razlan m’a donnés m’ont procuré une motivation, et si je tire le meilleur parti de la Moto2, dans le Top 5, je serai de nouveau en MotoGP. Je vais prouver aux gens et aux fans que je peux être compétitif l’ année prochaine. »

Razlan Razali : « En fait, SIC l’a sponsorisé pour une place dans l’équipe Moto2. Ángel Nieto Team demandait des frais élevés, mais après avoir négocié, ils acceptent de réduire les coûts dans la mesure de leurs moyens. Cependant, le parrainage vise uniquement à garantir sa place en Moto2 et n’inclut pas les salaires, les billets d’avion, les hôtels et les frais de transport. En effet, il n’a reçu aucun salaire de l’équipe autre que le parrainage car il est passé de la catégorie MotoGP à Moto2. C’est parce que sa “valeur” a chuté de façon spectaculaire et représente moins de la moitié de ce qu’il gagne en MotoGP. C’est peut-être le point le plus bas de sa carrière, mais il devra se concentrer sur la course pour la saison prochaine, et changer son style de vie. »

Le ministre de la Jeunesse et des Sports de Malaisie, Syed Saddiq Syed Abdul Rahman, a toutefois déclaré qu’il réagirait à la question de Hafizh Syahrin à la suite de la présentation du budget 2020 : « KBS et SIC sont en discussion et nous allons soutenir une allocation importante pour leur participation, mais ce n’est toujours pas suffisant. Ce ne peut pas être simplement le gouvernement, le secteur des entreprises doit aussi aider. J’ai rencontré Petronas plusieurs fois, ils ont leur mot à dire, je dois toujours respecter Petronas en tant que notre principal sponsor pour les motos. Ce n’est que maintenant que je cherche le meilleur moyen de construire un “pont” solide entre Petronas et Hafizh. Nous savons ce qui s’est passé dans le passé, mais nous devons aller de l’avant. »

Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team