Si la plupart des pilotes savent profiter d’une chance qui s’offre à eux, certains semblent poursuivis par la malchance, à l’image du malheureux Jorge Martin.

Déjà privé d’une deuxième victoire consécutive après l’arrivée du Grand Prix de Styrie au nom d’un règlement qui, dans le cas présent, ne laisse pas la part belle au sport, le jeune madrilène a été testé positif au coronavirus, bien que complètement asymptomatique.

Alors qu’il était en lutte pour le titre mondial de la catégorie intermédiaire, avec seulement huit points de retard sur Lucas Marini, le pilote Red Bull KTM Ajo en compte maintenant 46, après avoir dû faire l’impasse sur les deux manches de Misano.

Même si Jorge Martin a publié hier sur les réseaux sociaux quelques émoticônes signifiant que son dernier test sanitaire était négatif, et donc probablement qu’il sera présent à Barcelone ce weekend, son retard au championnat semble difficile à combler étant donné la compétitivité de la catégorie.

Bien sûr, rien n’est jamais écrit d’avance, et à ce point exactement intermédiaire de la saison 2020, nul doute que le pilote de 22 ans va tout faire pour remonter au classement général.

Pour cela, “Martinator” possède une une carte dans son jeu que les autres n’ont pas : il n’a absolument rien à perdre, étant donné son contrat non officialisé mais déjà signé avec Ducati qui le placera chez Pramac aux côtés de Johann Zarco en 2021.

Ses adversaires sont prévenus…



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo Moto2