La Malaisie, quel beau pays pour qui aime les sports mécaniques en général et la moto en particulier… Les plus hauts dignitaires de l’État se déplacent sous les caméras avec des Harley-Davidson escortés par les « Hells Angels » locaux, la même moto est mise en avant par l’office du tourisme quand ce n’est pas le pétrolier national Petronas qui délie les cordons de sa bourse pour financer à la fois la Formule 1 et le MotoGP au plus haut niveau de la compétition… Mais ce n’est pas tout. Hafizh Syahrin, l’enfant du pays qui se retrouve sans le sou, va carrément recevoir une enveloppe gouvernementale pour poursuivre sa carrière…

Imaginez notre président Macron sur une rutilante moto et la nouvelle d’un ministère soutenant la saison d’un pilote tricolore. On crierait au scandale. En Malaisie, c’est tout le contraire : c’est un devoir national… Ainsi, le pilote malaisien Hafizh Syahrin, 25 ans, recevra une subvention de son pays d’origine pour financer sa nouvelle saison au sein de l’équipe Angel Nieto dans le Championnat du Monde FIM Moto2 2020.

On rappellera que Syahrin avait été recruté comme remplaçant de dernière minute de Jonas Folger dans l’équipe Monster Energy Yamaha Tech3 pour la saison MotoGP 2018, marquant 46 points et méritant presque le prix de rookie de l’année. Cette prestation lui a permis de rester avec Tech3 alors que le team passait de Yamaha à KTM. Là, il a eu du mal à obtenir des résultats sur la RC16 au point que son contrat n’a pas été renouvelé pour 2020.

Syahrin a néanmoins rebondi avec l’équipe Angel Nieto en vue de disputer le Championnat du monde Moto2 2020, mais selon un article du 10 janvier sur freemalaysiatoday.com, Syahrin ne reçoit ni salaire ni frais de voyage et n’a pas pu trouver de sponsors pour couvrir ses besoins.

Le gouvernement malaisien, en particulier le patron du ministère de la Jeunesse et des Sports, Syed Saddiq Syed Abdul Rahman, a donc décidé d’accorder à Syahrin une subvention du National Sports Trust Fund : « je vais l’aider autant que possible car avant cela notre objectif était de trouver des sponsors d’entreprises », a déclaré Rahman aux journalistes. « J’ai discuté de la question avec la haute direction du ministère et nous continuerons de trouver des moyens de l’aider. » Rahman a également appelé les entreprises malaisiennes à intervenir pour aider Syahrin

 



Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team