Bien qu’il soit l’un des pilotes les plus rapides de la catégorie intermédiaire des Grands Prix, Mattia Pasini ne figure toujours sur la liste des pilotes 2019 en Moto2.

Le pilote italien s’entraîne toutefois comme si de rien n’était, et vient d’accorder une interview exclusive à skysport.it.

Il ressort des réponses aux questions de Antonio Boselli que Mattia Pasini ne voit toujours pas de solution à son problème actuel, mais qu’une année sabbatique, si elle devait se confirmer, ne serait pas de nature à mettre un terme à sa carrière. On entraperçoit même un Mattia Pasini presque philosophe et serein, assez loin de l’image qu’on lui colle souvent sur le dos…

Bonjour Mattia, comment affrontez-vous cette période ?

« Je m’entraîne exactement comme si j’allais partir au Qatar, je suis un professionnel et je mène une vie de pilote. Les places en Moto3, Moto2 et MotoGP sont toutes prises. Alors oui, pour l’instant je n’ai pas de place. Disons que pour l’instant, la seule façon de courir serait que l’une des équipes Moto2 se rende compte qu’elle a fait le mauvais choix et qu’elle vienne me chercher. Mais attention, je n’ai pas fait de compromis dans les différentes négociations cet été et je ne suis pas prêt à le faire maintenant. Je veux une équipe avec laquelle je peux remporter des courses et gagner le Championnat du Monde ».

Rétrospectivement, feriez-vous des choix différents ?

« Je dirais non, parce que j’ai fait trois pole positions, plusieurs fois les tours les plus rapides…. Je veux dire, je suis allé vite. Mais il est évident que les équipes ont besoin, plus que des pilotes rapides, de pilotes qui leur permettent de boucler leur budget. Mais je suis encore jeune (sourire) mais je suis toujours optimiste pour l’avenir : pour une porte qui se ferme, d’autres s’ouvrent. Bien sûr, je suis désolé d’être à pied en janvier, mais c’est comme ça ».

Essayons de faire des prédictions : quelles sont à votre avis les favorites en 2019 pour les trois catégories ?

« En MotoGp je dis Rossi, Marquez et Dovizioso, en Moto3 Dalla Porta et Masia, en Moto2 Binder, Marini et…Pasini ! ».

Nous avons vu une belle photo de vous avec tout le groupe de Valentino Rossi et Bryan Toccaceli….

« Ça, ce sont les vrais problèmes de la vie, pas Pasini qui n’a pas de moto : c’était un beau dimanche avec Bryan, qui se bat comme un lion ».

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Grande BT60, sei un cinghiale! #keepfighting #ipitlane

Une publication partagée par Mattia Pasini (@mattiapasini) le



Tous les articles sur les Pilotes : Mattia Pasini