Le pilote italien Mattia Pasini a été choisi par Petronas Sprinta Racing pour remplacer Khairul Idham Pawi, blessé, à partir de la prochaine manche au Mans.

Pour répondre à la blessure de Khairul Idham Pawi lors du GP d’Espagne et à la nécessité de trouver un pilote de remplacement pour les prochaines courses du Championnat du Monde Moto2, alors que le Malaisien se remet d’une fracture au doigt, Petronas Sprinta Racing a choisi Mattia Pasini comme remplacement alors que Khairul Idham Pawi a été opéré samedi à Barcelone avec succès.

Pasini, 33 ans, a beaucoup d’expérience dans le Championnat du Monde. Depuis ses débuts en 2004, il a concouru dans quatre catégories différentes, 125cc, 250cc, Moto2 et MotoGP, avec un total de 12 victoires, 19 pole positions et 18 podiums sur les 228 Grands Prix auxquels il a participé.

Après sept saisons complètes en Moto2, Pasini entamera sa première course pour Petronas Sprinta Racing dans un peu moins de quinze jours au Mans. Cependant, avant cela, il participera aux essais Moto2 officiels avec l’équipe ce mardi à Jerez. L’Italien a déjà participé à deux Grands Prix cette saison avec d’autres équipes, avec une quatrième place au GP des Amériques comme meilleur résultat.

Khairul Idham Pawi devrait être indisponible pour une période de six à huit semaines, en fonction de la guérison de la fracture ouverte de grade 3 de son auriculaire de la main droite qu’il a subie à Jerez.

Razlan Razali, Team Principal: “Nous sommes heureux d’annoncer que le pilote choisi est Mattia Pasini. Nous pensons qu’il est le meilleur candidat pour remplacer Khairul Idham Pawi pour plusieurs raisons : Tout d’abord, c’est un coureur expérimenté et compétitif. Deuxièmement, il peut contribuer au développement de notre Moto2. Enfin, je voudrais souligner que, bien que j’aurais aimé pouvoir aligner un pilote malaisien dans ce rôle, nous n’avons pas pour l’instant de pilotes à la fois disponibles et compétitifs en Moto2.
Le plus important maintenant est d’avoir un coureur rapide et expérimenté, pour la motivation de l’équipe en général. Nous pensons que Pasini peut nous fournir cela. Je voudrais également saisir cette occasion pour encourager le KIP et lui souhaiter un prompt et fructueux rétablissement. Son retour estimé est le Grand Prix de Catalogne.”

Johan Stigefelt, Team Manager : « Nous avons l’occasion de faire rouler Mattia Pasini jusqu’à ce que Khairul Idham Pawi ait récupéré et nous ne voulions pas la laisser passer. Comme nous le savons tous, c’est un pilote très rapide et il est en Moto2 depuis de nombreuses années, obtenant de bons résultats au long de son parcours. Pour nous, pouvoir l’incorporer pour les courses à venir est une bonne chose, car cela signifie que nous pouvons continuer à travailler sur la moto. Nous ne savons toujours pas quand Khairul Idham Pawi reviendra, nous devons donc continuer à attendre le verdict des médecins sur la blessure. KIP sait qu’il manquera au moins les deux prochaines courses au Mans et au Mugello, donc on verra au delà. Je suis ravi d’avoir Pasini avec nous. De plus, il est très heureux. Je sais qu’il donnera le maximum aussi longtemps que cette occasion se présentera. En même temps, je suis vraiment désolé pour Khairul Idham Pawi et je lui souhaite un prompt rétablissement. J’espère le revoir très bientôt avec nous ».

Mattia Pasini: « Il n’est jamais facile de remplacer un pilote blessé, mais je suis très heureux de cette opportunité car c’est une équipe que je suis depuis un certain temps. Je suis fier de faire partie de ce projet pour quelques courses et je ferai de mon mieux pour obtenir les résultats que cette équipe mérite. Nous devons travailler dur, mais s’il y a une équipe dans laquelle vous pouvez travailler, c’est celle-ci. J’ai hâte de commencer les choses demain avec les essais à Jerez, afin de me mettre en forme pour Le Mans ».

« La Kalex est une moto que je connais très bien et à Austin, tout en ayant à peine testé avec elle, j’ai failli monter sur le podium. Je connais un peu l’équipe et les gens avec qui je vais travailler, et c’est un autre point positif. Le potentiel est très élevé, mais nous devons partir de zéro et tout donner. Je tiens à remercier Petronas Sprinta Racing, Razlan Razali et Johan Stigefelt pour cette opportunité ».

 

Tous les articles sur les Pilotes : Mattia Pasini

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia