Des trois disciplines phares du monde des Grands Prix, toutes indécises, c’est quand même le Moto2 qui, cette saison, se révèle être la plus indéterminée. Entre les équipiers du team Red Bull KTM Ajo, Remy Gardner et Raúl Fernández, il n’y a en effet plus que 9 points d’écart à l’avantage de l’Australien, à trois courses du but. Cette deuxième manche sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli s’annonce donc tendue entre les deux rivaux qui partagent le même box et se retrouveront quoi qu’il arrive à nouveau équipiers en MotoGP au sein du team Tech3 KTM Factory Racing l’année prochaine…

En attendant, l’Espagnol s’élancera de la 9e position pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne, 5 places devant son coéquipier au célèbre patronyme, alors que la première ligne de la grille de départ est constituée de Sam Lowes (Kalex, Elf Marc VDS Racing Team) devant Jorge Navarro (Boscoscuro, +EGO SpeedUp) et Augusto Fernández (Kalex, Elf Marc VDS Racing Team).

Arón Canet (Boscoscuro, Aspar Team Moto2) ouvre la deuxième ligne devant le premier des Italiens, Celestino Vietti (Kalex, Sky Racing Team VR46), et Marcos Ramírez (Kalex, American Racing) actuellement dans une spirale positive. Suivent Stefano Manzi (Kalex, Flexbox HP40), Albert Arenas (Boscoscuro, Aspar Team Moto2) et donc celui qui met la pression sur le leader du championnat, Raul Fernández.

 

 

Avant toute chose, la journée s’est ouverte avec une pluie de pénalités après que la séance qualificative a été plus que mouvementée, avec notamment une grosse frayeur lorsque la moto de Jake Dixon en perdition a effleuré les commissaires affairés à évacuer celle de son équipier Xavi Vierge qui venait juste de chuter…

Voici la note des officiels présentée à Simone Corsi (MV Agusta Forward Racing), Jake Dixon (Petronas Sprinta Racing) et Augusto Fernández (Elf Marc VDS Racing Team) : Pour avoir chuté en ne respectant pas un drapeau jaune, Corsi et Dixon ont chacun reçu une pénalité de long lap à purger lors de la course. Mais ce n’est pas tout, car pour avoir été lent sur la trajectoire en Q2, Augusto Fernández  a également reçu une pénalité de long lap à purger.

Remerciements à qui vous savez…

 

Il fait maintenant beau et sec, avec des températures de 20° dans l’air et 22° au sol, alors que les pilotes n’ont quasiment pas utilisés les slicks depuis le début du weekend: tout est ouvert et la course devrait être très animée…

Le choix des pneus, au moment où les 29 pilotes (Joe Roberts s’étant cassé la clavicule en FP1) se préparent à en découdre…

 

 

Misano-2 Moto2™

09/2021 10/2021
FP1

1’50.140 Thomas Lüthi

1’48.322 Augusto Fernández
FP2

1’50.168 Marco Bezzecchi

1’40.930 Augusto Fernández
FP3

1’37.012 Raúl Fernández

1’47.902 Tony Arbolino
Q1

1’38.062 Celestino Vietti

1’37.198 Jorge Navarro
Q2

1’36.264 Raúl Fernández

1’36.510 Sam Lowes
Warm up

1’36.886 Augusto Fernández

1’42.924 Sam Lowes
Course R. Fernández, Gardner, Canet Lowes, A. Fernández, Canet
Record

1’35.271 Luca Marini 2020

 

A l’extinction des feux rouges… Sam Lowes fait le holeshot alors que Jorge Navarro réagit lentement.

 

 

Avant même la fin du premier tour, Arón Canet s’empare du commandement.

 

 

Excellent début de course de Somkiat Chantra (Kalex, IDEMITSU Honda Team Asia) qui se retrouve cinquième après s’être élancé de la 10e position.

Belle entame de course également pour Raúl Fernández qui s’empare de la quatrième position dans le deuxième tour.

Jorge Navarro s’empare provisoirement du leadership mais se voit contraint de passer le relais à Sam Lowes après que ce dernier profite d’un block pass de Arón Canet.

 

 

Le Britannique parvient à prendre un avantage de 0,7 seconde au moment où Raul Fernández se porte en deuxième position devant Arón Canet, Celestino Vietti, Jorge Navarro, Stefano Manzi, Somkiat Chantra et Remy Gardner.

À 19 tours du drapeau à damier, Remy Gardner fait chuter Somkiat Chantra : On craint la pénalité…

 

 

Cameron Beaubier (Kalex, American Racing) part à la faute sans gravité au virage #14.

En tête, Raúl Fernández revient progressivement sur Sam Lowes

 

 

A la mi-course, Raúl Fernández se porte en tête alors que Remy Gardner écope d’un long lap : Le championnat change de physionomie…

 

 

Mais quelques secondes plus tard, le jeune Espagnol subit une chute très spectaculaire à la prise des freins. Il se relève heureusement immédiatement mais le titre s’éloigne grandement…

 

 

À sept tours de l’arrivée, Arón Canet détrône Sam Lowes pour le commandement alors que Marco Bezzechi est revenu en septième position, devant Remy Gardner, après s’être élancé de la 24e place sur la grille !

Augusto Fernández est le plus rapide en piste, et après avoir effectué son long lap, revient comme un boulet sur la tête de la course…

Marco Bezzecchi perd l’avant et chute à grande vitesse dans le virage #15.

 

 

Sur la ligne, Augusto Fernández arrache la deuxième place à Arón Canet en panne d’essence pour compléter le doublé du team de Marc van der Straten !

 

 

Au championnat, Remy Gardner possède 18 points d’avance sur Raúl Fernández. Il reste 2 courses…

 

 

Résultats du Grand Prix d’Émilie-Romagne Moto2 à Misano :

Crédit Classement : Motogp.com

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team