Le Malaisien ne reviendra pas de la saison et redescendra l’an prochain en Moto3, toujours avec le team Petronas qui le soutient à 100%.

2019 n’aura définitivement pas été l’année de Khairul Idham Pawi. Après deux saisons compliquées en Moto2, il venait de trouver une équipe qui lui convenait mieux avec Petronas et visait de bons résultats, mais une lourde blessure à la main a mis un terme à tous ses espoirs dès l’arrivée du plateau Moto2 à Jerez. Depuis, le pilote de 21 ans a subi trois opérations (la dernière s’étant déroulée il y a peu), et est toujours convalescent.

Maintes fois remplacé au sein de son team, ce dernier a finalement annoncé qu’il ne reviendrait pas de l’année, sa blessure étant trop importante. C’est donc Adam Norrodin qui assurera son rôle jusqu’à Valence. « Ma convalescence prend beaucoup de temps, ce qui est décevant » a commenté Pawi. « Je n’ai pas pu faire grand-chose à part continuer à travailler, mais j’espère que cette dernière opération m’aidera à récupérer. »

« Après avoir longtemps étudié les différentes options possibles, nous avons décidé avec [lui] que la meilleure chose à faire était de lui assurer la meilleure convalescence possible en lui laissant le temps de récupérer en 2019 plutôt que de pousser pour qu’il revienne » a pour sa part ajouté Razlan Razali, le team principal de Petronas.

Pawi a par ailleurs décidé de reprendre les choses à zéro et de redescendre d’une catégorie l’an prochain. « J’ai dit [à l’équipe] que je voulais revenir en Moto3 et ils m’ont offert une belle opportunité » a-t-il expliqué. « C’est ce que je souhaite le plus, car en 2016 je n’ai eu qu’un an dans le championnat et je pense que j’ai encore des choses à apprendre. »

En effet, le jeune Malaisien avait fait sensation en s’imposant lors de deux courses sous la pluie où il avait écrasé la concurrence dès sa première saison, mais s’était fait plutôt discret sur le sec, tout débutant qu’il était. Il avait alors fait le saut vers le Moto2 dès la saison suivante, et au vu de ses résultats, c’était surement trop prématuré, et il souhaite ainsi refaire les choses dans l’ordre. « Avoir un pilote expérimenté comme John [McPhee] à mes côtés m’aidera également beaucoup. Mon objectif pour 2020 est d’essayer d’être aux avant-postes. »



Tous les articles sur les Pilotes : Khairul Idham Pawi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia