Pendant une saison, le plus vieux pilote de la catégorie, aura vécu un morceau d’histoire en relevant le défi de la MotoE. Sete Gibernau, à 46 ans a donc décidé de stopper cette belle aventure à la fin de cette année.

C’est Sito Pons qui avait convaincu le vice-champion du monde de MotoGP (2003 et 2004) de se lancer dans cette compétition d’un nouveau genre. Au guidon d’une Energica Eneco, sur une machine très lourde pesant 250 kg, lui même le disait en début de saison, que ce serait « difficile de relever le défi » et qu’avec une telle machine « les sensations c’est en soi qu’il faut les chercher. »

L’ancien pilote Ducati, qui a pris sa retraite sportive le 08 novembre 2006, raccrochera donc définitivement les gants de la MotoE à l’issue des deux dernières courses de la saison qui auront lieu à Valence les 16 et 17 novembre prochain.

Sete Gibernau a précisé que son souhait était de pouvoir consacrer plus de temps à sa famille, estimant cependant qu’il était « complètement satisfait à 100% » de sa saison MotoE. « Je me régale » a en outre ajouté l’ancien coéquipier de Loris Capirossi en catégorie reine. « Les résultats, pour moi, je m’en fiche,  je peux être le premier ou le dernier, je viens juste pour m’amuser » a-t-il confié. Lui-même se dit surpris : « je ne m’attendais pas à être aussi compétitif, mais c’est bien d’être compétitif car à chaque fois, j’apprends un peu plus » a conclu le quarantenaire.

Après quatre manches sur six, le pilote du team Pons Racing, occupe le rang 7 au championnat, avec 24 points dans son panier à courses. Son meilleur résultat il l’a décroché en Autriche, sur le tracé de Spielberg, où il a terminé 6e.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Sete Gibernau