Ce n’est sans doute pas calculer, mais le fait est que Brad Binder sait gagner dans les moments qui comptent dans le paddock. Ainsi, il a raflé la mise en Autriche, sur les terres de KTM qui venait d’annoncer la fin de son programme Moto2 et d’encaisser le départ de Johann Zarco de son projet MotoGP. En Aragon, les mêmes troupes KTM dont il porte les couleurs étaient touchées par le forfait sur blessure du fer de lance Pol Espargaró avec la question de son remplacement comme brûlante actualité… Dans les deux cas, Brad Binder a montré qu’il était là et que l’on ne pouvait décidément pas l’oublier.

Brad Binder est un ancien Champion du Monde de Moto3 au style de pilote engagé et au caractère bien trempé. Il semble être en mesure de répondre présent dans les grands moments où les choses se décident. En Autriche et en Aragón, où KTM s’est retrouvé en pleine réflexion sur des choix déterminant l’avenir, il a répondu présent pour en être. L’an prochain, il débutera en MotoGP sur la RC16 du team Tech3 qui se délecte déjà de l’accueillir.

En Aragón, le Sud-Africain a remporté une éclatante victoire, sa seconde de la saison, en dominant une course de son entame jusqu’à son terme. Pour son cinquième podium sur les sept dernières courses, le pilote Ajo KTM a dominé tous ses rivaux sur le circuit espagnol. Il a pris un bon départ depuis la troisième place sur la grille et a pris la tête dans le premier virage. Il a pu conserver cette position jusqu’à ce qu’il franchisse la ligne d’arrivée. Dans la dernière partie de la course, Navarro lui a mis une pression d’enfer, en vain.

Aki Ajo, manager de l’équipe a commenté : « Brad Binder a mené une autre belle course au cours de laquelle il a montré ce qu’il pouvait faire. Le début de week-end n’a pas été facile, mais samedi tout est revenu dans l’équipe. Même si Brad avait de grands espoirs pour le podium, nous ne nous attendions pas à la victoire. Il a pris un bon départ et a mené toute la course. Tous les pilotes ne peuvent pas faire cela. Je suis très content pour lui. »

Binder a ajouté : « la clé de cette course était le solide départ qui m’a permis de mener dès le premier tour. J’ai décidé qu’il était préférable de ne pas regarder le panneau des stands et de faire de mon mieux. Je roulais si fort et cela ne m’aurais pas aidé de voir si mon avance était plus grande ou plus petite. J’ai essayé de piloter aussi propre que possible. Finalement, j’ai été le premier à franchir la ligne d’arrivée, c’est le plus important. C’est un grand jour pour moi et mon équipe, je tiens à les remercier. Je suis vraiment heureux La deuxième moitié de l’année est toujours meilleure pour moi, car nous empruntons des pistes où je suis plus fort et que j’aime le plus. Il reste encore quelques courses avant la fin de la saison. J’espère m’y montrer à mon avantage. »



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo Moto2