L’équipe Inde Aspar est heureuse d’annoncer qu’elle va récupérer pour le Grand Prix de Valence de ce week-end son rookie Aron Canet. Ce dernier, après une mauvaise chute lors que warm-up du Grand Prix de France, s’est gravement blessé à un doigt qu’il a fallu amputer. La conséquence en a été un forfait durant trois courses qui ont chamboulé le championnat de la catégorie avec une montée en puissance de Sam Lowes, une nette baisse de régime de Luca Marini et une régularité d’Enea Bastianini. Mais si l’Espagnol fait son retour, ce ne sera pas facile pour lui. Explication…

Aron Canet apprend à vivre depuis un dimanche matin au Mans sans son petit doigt de la main gauche. Après trois courses manquées, le Valencien va de nouveau courir avec sa Speed Up, ce week-end à Valence. Un meeting à domicile, où il espère s’assurer le titre de Rookie de l’année. Malgré son absence, Canet a toujours 27 et 29 points d’avance sur ses plus proches poursuivants.

« J’ai mal »

Là où il a perdu du terrain pendant son absence, c’est au classement général, où il est tombé à la quatorzième place. Cependant, le Valencien reste proche du top 10 et s’efforcera de regagner ces places entre Valence et Portimao.

« Je suis heureux de pouvoir retourner au paddock, de voir ma deuxième famille, de remonter sur la moto après si longtemps, et aussi, de le faire dans mon circuit d’origine, que je connais parfaitement » annonce Aron Canet qui précise cependant : « le problème, c’est que cette année je n’aurai pas les fans ou ma famille dans les tribunes. Ils seront sûrement derrière la télévision pour me soutenir. Mon doigt va de mieux en mieux, mais quand je mets le gant, j’ai mal. Ce week-end, j’aurai un gant spécial pour voir si les sensations s’améliorent ».

Ces pilotes sont décidément des durs à cuire. On rappellera qu’Aron Canet sortait d’une opération du syndrome des loges avant de connaître sa mésaventure dans la Sarthe…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aron Canet

Tous les articles sur les Teams : Aspar MotoGP Team