De  / Corsedimoto.com

Yari Montella est suspendu par son team pour les deux prochaines épreuves Moto2, à Silverstone et Aragón. Le pilote italien ne cache pas son amertume : C’est ce qu’il nous a dit.

La nouvelle a claqué comme un coup de tonnerre : Yari Montella ne participera pas aux GP de Silverstone et d’Aragón. Le rookie Moto2, de retour en Autriche après une grave blessure au poignet droit, a été suspendu par l’équipe Speed ​​Up. Dans une lettre envoyée au pilote, il est question d’un arrêt en raison de problèmes liés à sa condition physique actuelle. Une surprise pour le protagoniste lui-même, qui pour le moment n’a donc plus d’idée précise quant à la suite de ce qui serait sa première saison en mondial. Malgré un accord de trois ans avec le constructeur vénitien après le titre européen 2020 , il regarde désormais autour de lui…

Dites-nous ce qui s’est passé… 

« L’équipe a décidé de me suspendre pour ces deux courses. Ils m’ont envoyé une lettre disant que selon eux, je n’étais toujours pas en bonne forme physique après la blessure. Je suis immobile depuis un certain temps et ils pensent que ce n’est pas encore prêt. Dans la lettre, ils ont écrit que j’étais dangereux pour moi-même et pour les adversaires. Physiquement cependant, je vais bien : Bien sûr, mon poignet n’est plus aussi mobile qu’avant, dans le sens où il est légèrement bloqué, mais ce n’est pas une gêne. »

On vous a revu à la double manche en Autriche. 

« Bien sûr, nous avons eu un peu de mal, peut-être que je ne me suis pas bien adapté à la moto ou pour une autre raison. Mais nous avons quand même fait une bonne première course et j’étais à environ une seconde du rythme des leaders ! Je ne me considère pas aussi dangereux pour les autres qu’ils me l’ont dit. Mais c’est comme ça que ça s’est passé. Ils ont dû m’arrêter pour une autre raison, ou peut-être parce que je ne pouvais pas donner les résultats qu’ils voulaient… Cependant, nous avons fait ce que nous devions faire. »

Certificats d’aptitude physique avant les GP.

« Oui, j’ai dû passer la visite médicale qu’ils vous ordonnent de faire avant l’événement. J’y suis allé, je l’ai passé et j’ai signé une carte disant que j’étais physiquement apte. Cela n’a aucun sens. »

Serez-vous de retour après ces deux GP ?

“Ils m’ont dit que pour l’étape à Misano, je devrai présenter des papiers qui diront que je vais bien. Mais ils n’ont pas dit que je reviendrai à Misano… C’est un peu alambiqué, en théorie je devrais au moins finir l’année. Ils m’ont suspendu avant de pouvoir prouver quoi que ce soit. C’est sûr que les conditions étaient différentes, mais par exemple à Portimão j’étais toujours dans le top 12, même si j’ai ensuite chuté. Au Mans avant de me blesser, j’ai terminé 12e en FP1. C’est vrai que j’ai galéré en Autriche, mais j’étais à une seconde du premier, pas plus. Si cela avait été 3-4 secondes, j’aurais dit bien sûr, je peux être dangereux pour moi-même et pour les autres parce que je suis trop lent. Mais ce ne fut pas le cas. »

Quid du futur ? 

« Nous verrons comment toute cette histoire se termine, mais ce n’était certainement pas génial. Plus qu’autre chose car en me bloquant ainsi, ils m’empêchent aussi de m’exprimer, donc d’essayer de m’améliorer. Cependant, je suis en contact avec mon avocat pour comprendre la marche à suivre : J’ai signé un contrat de trois ans, mais il y a la possibilité de le renouveler d’année en année ou non. Me suspendre ainsi est stipulé contractuellement, mais pour des raisons plus sérieuses : Un manque de préparation physique, une querelle dans l’équipe, de l’impolitesse… Ces conditions n’étaient pas là, alors nous verrons comment procéder. Nous espérons résoudre cela au plus vite et trouver une bonne selle. »

Regard vers l’avenir ? 

« J’attends déjà avec impatience l’année prochaine, car pour cette année je ne sais pas… Pensons à la saison prochaine, en espérant trouver quelque chose, et voir de bonnes choses. Rien de concret, mais on regarde un peu partout. »

Lire l’article original sur Corsedimoto.com



Tous les articles sur les Pilotes : Yari Montella

Tous les articles sur les Teams : Speed Up