Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team, #12) s’est adjugé sa première pole position en Moto3 ce samedi. La dernière pole d’un Tchèque en mondial, c’était il y a trois ans, à l’occasion du Grand Prix de République Tchèque avec Jakub Kornfeil. Depuis, jamais un de ses représentants n’avait brillé en qualifications, mais c’est chose faite ce samedi avec Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team, #12). À vrai dire, le pilote Tchèque, qui n’avait jamais figuré en première ligne, s’installait au sommet de la hiérarchie dès le troisième tour avec le seul chrono en 1’26 de l’après-midi et n’en sera plus jamais délogé. Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7), battu pour un peu moins de deux dixièmes et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24) partiront à ses côtés.

John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing, #17) ouvre la deuxième ligne devant Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27), bien que le pilote Japonais ait été emmené au centre médical après avoir subi une chute à la fin de la séance, il n’est donc pas clair s’il sera apte à courir ce dimanche. Le rookie Lorenzo Fellon (Honda, SIC58 Squadra Corse, #20) a continué sur sa belle lancée ce WE en décrochant sa meilleure position en qualifications avec la sixième place, tandis que le vétéran de la catégorie Niccolò Antonelli (KTM, Reale Avintia, #23) se qualifie septième. L’Italien partagera la troisième ligne de la grille avec ses compatriotes Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team, #55) et Stefano Nepa (KTM, BOE Owlride, #82).

Andrea Migno (Honda, Rivacold Snipers Team, #16) a dû regarder son coéquipier s’emparer de la pole, alors que le mieux qu’il pouvait faire était 10e sur la grille et sept dixièmes plus lent que Filip Salac. Après être passé par la Q1, Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Tech3, #53) a chuté avant même d‘établir un chrono lors de la Q2, mais a pu reprendre la piste lors des 5 dernières minutes et s’assurer un départ en quatrième ligne devant le rookie Izan Guevara (GasGas, Gaviota Aspar Team, #28).

Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37) s’élancera en 13e place, devant son rival pour le titre Sergio Garcia (GasGas, Aspar Team Moto3, #11) et son compatriote Xavier Artigas (Honda, Leopard Racing, #43).

Darryn Binder (KTM, Petronas Sprinta Racing, #40) s’était hissé en Q2 après avoir pris part à la Q1, mais son incident en piste avec Joel Kelso (KTM, CIP-Green Power, #66) lui a valu un drapeau noir lors de la Q2. Il s’élancera donc 18e lors de cette course.

Qui sera le vainqueur de ce Grand Prix d’Allemagne ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits jusque-là connus.

Sachsenring Moto3™

2019

2021

FP1

1’26.591 Raul Fernández

1’26.739 John McPhee
FP2

1’26.526 Ayumu Sasaki

1’27.090 Pedro Acosta
FP3

1’26.044 Marcos Ramirez

1’26.317 Andrea Migno
Q1

1’26.396 Ai Ogura

1’27.481 Darryn Binder
Q2

1’26.135 Ayumu Sasaki

1’26.913 Filip Salac
Warm Up

1’34.943 Tony Arbolino

1’27.058 Pedro Acosta
Course

Dalla Porta, Ramirez, Canet

Acosta, Toba, Alcoba
Record

1’26.044 Marcos Ramirez (2019)

En cette fin de matinée, la température de l’air était de 29°C et celle de la piste de 34°C.

Dunlop nous révèle le choix des pneumatiques pour cette course. Tout le monde sera en Medium à l’avant.

Les pilotes sont prêts à s’élancer pour cette course de 27 tours. On rappelle qu’en plus de son drapeau noir lors de la Q2, Darryn Binder (KTM, Petronas Sprinta Racing, #40) devra effectuer un “Ride Through” durant la course suite à son accrochage avec Joel Kelso (KTM, CIP-Green Power, #66) hier en Q1.

A l’extinction des feux rouges, Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24) a pris un excellent départ et mène devant Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27) et John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing, #17). Le poleman Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team, #12) est 4e. Lorenzo Fellon (Honda, SIC58 Squadra Corse, #20) reste également 6e, mais la bataille est déjà engagée dans le peloton.

A la fin du 1er tour, Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27) pointe leader devant John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing, #17) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24). Le pilote Japonais arrive à prendre une légère avance sur ses poursuivants, de 0.3 s, les 10 premiers sont dans la même seconde !

Adrian Fernández (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team, #31) chute au virage 1 dès le 3e tour, la course est terminée pour lui.

Darryn Binder (KTM, Petronas Sprinta Racing, #40) qui était 10e effectue son Ride Through au 4e tour, et ressort 25e, 18s derrière Joel Kelso (KTM, CIP-Green Power, #66), avec qui il a eu un accrochage en Q1.

Alors qu’il reste 23 tours, Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) prend les commandes devant Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27) et Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37). Yukii Kuni (Honda, Honda Team Asia, #92) chute au virage 13, une perte de l’avant. Lorenzo Fellon (Honda, SIC58 Squadra Corse, #20) semble avoir trouvé quelque chose, il est 8e, à 0.666s du leader, et peut prétendre à un podium.

Après à peine 5 tours de parcourus, le leader du Championnat, Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37) qui a grapillé pas moins de 13 places depuis le départ prend les devants devant Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7). Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24) est 3e, la bataille pour le podium s’annonce passionnante.

Il reste encore 20 tours, et Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) est revenu en tête, devant Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37) et  Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24). On a encore 8 pilotes en 1 seconde, et les 20 premiers se tiennent en 3 secondes.

Jaume Masià (KTM, Red Bull KTM Ajo, #5) se voit infliger une pénalité Long Lap pour avoir poussé légèrement Yukii Kuni (Honda, Honda Team Asia, #92), ce qui a fait chuter le pilote Japonais.

Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) tente de s’échapper mais au virage 1, ses poursuivants se retrouvent à 4 ou 5 de front et freinent plus tard que lui, ce qui leurs permettent de remonter dessus. Jaume Masià (KTM, Red Bull KTM Ajo, #5) effectue directement sa pénalité, qui est située au virage 1, et il ressort 17e.

Gabriel Rodrigo (Honda, Team Gresini Moto3, #2) chute au virage 5, un impressionnant highside. Encore un résultat nul pour le pilote Espagnol.

Il reste 15 tours avant la fin de la course, et c’est toujours Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) qui mène et se bagarre avec Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24). Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team, #12) qui était 18e, et semblait en difficulté pendant la course abandonne.

Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Tech3, #53) et Lorenzo Fellon (Honda, SIC58 Squadra Corse, #20) se percutent au virage 2. Ils repartent loin du groupe de tête, à plus de 30s, et le Français abandonnera. Ryusei Yamanaka (KTM, CarXpert PruestlGP, #6) est également impliqué dans cet accrochage.

Le groupe de tête est désormais composé de 9 pilotes : Suzuki, Foggia, Toba, Acosta, Garcia, Masia, Migno, Artigas et Antonelli. Ils ont relégués leurs poursuivants à plus d’une seconde.

Alors qu’il reste 13 tours, Jaume Masià (KTM, Red Bull KTM Ajo, #5) chute au virage 1 en percutant Xavier Artigas (Honda, Leopard Racing, #43), qui reste sur ses roues. Juste après, Ryusei Yamanaka (KTM, CarXpert PruestlGP, #6), Stefano Nepa (KTM, BOE Owlride, #82) et Riccardo Rossi (KTM, BOE Owlride, #54) s’accrochent et chutent également au virage 1. Ils remontent en selle et reprennent la course bons derniers. Nepa abandonnera juste après. Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team, #55) est également impliqué.

Il ne reste que 10 tours avant la présentation du drapeau à damiers, qui désignera le vainqueur de la course. Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24) a repris les commandes de la course devant Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) et Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37). Il n’y a plus que 18 pilotes en course !

Plus que 5 tours avant l’arrivée dans cette course où la bagarre fait rage. Ils sont toujours 9 pilotes dans le groupe de tête, et Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37) reprend les commandes, devant Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) et Sergio Garcia (GasGas, Aspar Team Moto3, #11). Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24) est 4e.

A l’entame du dernier tour, ils sont toujours 9 pilotes à pouvoir prétendre à la victoire. Pour l’instant, le podium provisoire est composé de Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37), devant Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) avec lequel il échange de position à chaque virage et Jeremy Alcoba (Honda, Team Gresini Moto3, #52).

Au final, Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37) l’emporte intelligemment devant Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27)  et Jeremy Alcoba (Honda, Team Gresini Moto3, #52).

Kaito Toba (KTM, CIP-Green Power, #27) a fait une belle course et est de retour sur le podium.

Jeremy Alcoba (Honda, Team Gresini Moto3, #52) est rétrogradé d’une position, et c’est donc Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing, #7) qui prend la 3e place sur le podium.

Alcoba aurait dû rendre 1 place pendant le dernier tour pour être passé sur la partie verte de la piste.

Avec l’explication en images :

Sergio Garcia (GasGas, Aspar Team Moto3, #11) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24) rendent également une position après l’arrivée, pour avoir dépassé les limites de la piste également lors du dernier tour.

Un petit résumé des évènements de la course, la Direction de Course a été occupée :

Classement du Grand Prix d’Allemagne Moto3 au Sachsenring : 

Crédit Classement : Motogp.com