Bien malin celui qui, au moment présent, pourrait nommer avec certitude le vainqueur de la course MotoGP de 30 tours qui débutera cet après-midi à 14 heures !

Non seulement parce que seuls 11 millièmes de seconde séparent les deux plus rapides en qualification, Johann Zarco et Fabio Quartararo, non seulement parce que cinq marques figurent sur les six premières places de la grille de départ, chacune avec ses points forts et ses points forts, non seulement parce qu’il faudra passer le premier virage particulièrement serré sans encombre, mais aussi et surtout parce que tous les intéressés n’ont de cesse de nous expliquer que les niveaux se sont tellement resserrés en MotoGP qu’on ne peut plus se fier à rien !

Ainsi, Johann Zarco, auteur d’un tour d’anthologie en qualification pour arracher la pole position, trouverait très optimiste d’oser penser à la victoire : « ce serait vraiment optimiste car il me reste encore un gros point d’interrogation quant au rythme de course. J’ai fait un grand pas en avant entre hier et ce matin, et c’est une belle preuve du bon travail avec l’équipe. Puis j’ai terminé premier en FP4 mais parce que j’ai changé le pneu à la fin de la séance, car je souffrais beaucoup avec le pneu usé. »

De même, Fabio Quartararo, qui est pourtant le seul pilote d’un moteur quatre cylindres en ligne à figurer dans le top 10,  prévient qu’il a encore « quelque chose à améliorer pour les derniers tours », qu’il s’attendait à « avoir un feeling un peu meilleur avec l’avant dans les virages » et oublier la notion de circuit pour Yamaha ou circuit pour Ducati….

Continuons avec Marc Marquez, tapi en 5e position, qui déclare « c’est ma meilleure qualification, mais pour moi cela ne signifie pas grand-chose ».

Cela ne nous avance pas beaucoup et, finalement, c’est peut-être du côté de Miguel Oliveira, qui s’élancera de la sixième position, qu’il faut chercher l’homme le plus en confiance pour cet après-midi : « Nous sommes un peu déçus car ce n’était pas le maximum de ce que nous pouvions avoir. Les drapeaux jaunes ont gâché les occasions et c’était difficile de trouver une bonne position sur la piste. Assurer une deuxième ligne sur la grille dans ces circonstances n’est pas une mauvaise chose. Ma position n’est pas excellente pour le départ, mais je vais essayer d’en tirer le meilleur dans le premier virage dimanche. Nous avons un bon rythme, nous avons travaillé dur tout le week-end et nous nous attendons à une course fantastique. »

Voyons donc maintenant comment se comportent les pilotes figurant sur les premières lignes lors de cette dernière séance d’essais libres de 20 minutes, alors que les risques croissants de pluie pourraient encore compliquer le moindre pronostic….

Au moment où les 22 pilotes se préparent sous les caméras de Dorna Sports en direct, le ciel est voilé et les températures sont de 29° dans l’air et 33° au sol.

Voici les références passées :

Sachsenring MotoGP™

2019

2021

FP1

1’21.390 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’21.660 Marc Marquez (Voir ici)
FP2

1’20.705 Marc Márquez (Voir ici)

1’20.690 Miguel Oliveira (Voir ici)
FP3

1’20.347 Marc Márquez (Voir ici)

1’20.348 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP4

1’21.153 Maverick Viñales (Voir ici)

1’21.397 Johann Zarco (Voir ici)
Q1 1’20.933 Valentino Rossi (Voir ici) 1’20.644 Alex Rins (Voir ici)
Q2

1’20.195 Marc Márquez (Voir ici)

1’20.236 Johann Zarco (Voir ici)
Warm Up

1’23.116 Marc Márquez (Voir ici)

1’21.341 Fabio Quartararo (Voir ici)
Course

Marquez, Vinales, Crutchlow (Voir ici)

Record

1’20.195 Marc Márquez (2019)

A l’extinction des feux rouges… Maverick Vinales prend la direction des opérations en se lançant le premier, Fabio Quartararo le dernier comme à son habitude.

On remarque tout de suite que quelques pilotes tels Alex Rins, Jack Miller, Pol Espargaro, Francesco Bagnaia, sont en pneus pluie, sans doute afin de les roder sur un tour pour être prêts en cas d’intempéries cet après-midi…

Après ces changements en vue d’une course flag to flag, la séance est marquée par la chute d’Aleix Espargaro. Le pilote Aprilia paraît légèrement sonné.

Pendant ce temps, Maverick Vinales inscrit la première référence, mais se fait surpasser par Takaaki Nakagami en 1’21.828.

Avec un arrière tendre, Pol Espargaro inscrit 1’21.707 dans son troisième tour lancé puis 1’21.404 au passage suivant.

À la mi-séance, Pol Espargaro précède Takaaki Nakagami, Franco Morbidelli, Maverick Vinales, Jorge Martin, Miguel Oliveira, Valentino Rossi, Francesco Bagnaia, Marc Márquez, Fabio Quartararo, Luca Marini, Johann Zarco, Lorenzo Savadori, Danilo Petrucci, Enea Bastianini, Brad Binder, Jack Miller, Alex Márquez, Joan Mir, Iker Lecuona, Aleix Espargaro et Alex Rins.

Seuls Pol Espargaro, Takaaki Nakagami, Jorge Martin, Aleix Espargaro, Fabio Quartararo et Lorenzo Savadori utilisent un arrière tendre.

Joan Mir réalise le troisième temps à cinq minutes de la fin de séance.

Trois minutes plus tard, Fabio Quartararo bondit de la 14e à la troisième position, en emmenant un Marc Márquez observateur dans sa roue… Le Français poursuit son effort au passage suivant et inscrit 1’21.341 en tête du classement matinal.

Une poignée de pilotes en pneu arrière tendre en tête du classement : au final cette séance ne nous aura pas appris grand-chose et aura même apporté quelques interrogations de plus !

Classement du warm up du Grand Prix d’Allemagne MotoGP au Sachsenring :

Crédit classements : MotoGP.com




Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP