La réaction d’Andrea Migno qui est un des miraculés de ce Grand Prix des Amériques de Moto3 chaotique montre que l’émotion reste vive à Austin après le terrible accident qui a mis fin à la seconde course. Car il s’agissait d’une reprise des hostilités de cinq tours après une première interruption au drapeau rouge rendue nécessaire pour évacuer Salac qui venait de chuter, seul, et lourdement. Puis il y a eu cette collision en chaine…

Le miracle a eu lieu à Austin après une chute collective dont il appartiendra aux officiels de déterminer qui en a été l‘élément déclencheur. Mais on a frôlé incontestablement le drame. Tout est parti d’un Deniz Oncu qui a fait un écart dans la longue ligne droite ce qui a touché la machine d’Alcoba qui a chuté. Sa moto est restée pleine piste servant de tremplin à Andrea Migno et Pedro Acosta que ce serait bien passer de cette sensation d’être catapultés dans les airs.

accident

Andrea Migno : “il faut faire quelque chose maintenant !

Miraculeusement, tout ce beau monde s’est retrouvé debout sur ses jambes. Mais Andrea Migno sait ce qu’il a vu de près… Sur Sky Sport, il a commenté : « aujourd’hui, nous avons risqué la mort, il faut faire quelque chose, mais nous devons le faire maintenant, les enfants continuent de mourir. Je ne me suis pas fait mal, mais j’ai eu très peur. Je le répète, il faut bouger maintenant, pas dans un instant, pas demain, maintenant ! Il faut faire quelque chose ».

Il termine : « heureusement, personne n’a été blessé aujourd’hui, ma combinaison m’a sauvé, mais ce n’est pas la façon de courir, il y a quelque chose à changer dans la catégorie et dans le comportement des pilotes en piste. Si ce n’est pas aujourd’hui, ce sera le prochain. Nous serons tous d’accord là-dessus ». A suivre…

 

accident de moto3



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Migno