On ne rigole pas en Moto3 à tel point qu’au rythme des distributions des sanctions signifiées aux pilotes à chaque Grand Prix, on va finir par croire que c’est un endroit mal famé. Car les punitions ne semblent pas calmer les esprits ! En Autriche, López était arrivé déjà puni depuis Brno, puis, vendredi, Darryn Binder comme Sasaki et Ogura ont aussi subi la colère des commissaires. Mais ça, c’était avant le peloton d’exécution de ce samedi !

L’annonce faite par Dorna ne fait pas dans la dentelle : 16 pilotes ont été sanctionnés après que leur cas a été étudié durant cette journée du samedi en Autriche. Antonelli, Arbolino, Canet, Dalla Porta, Fenati, Fernández, Kornfeil, Masiá, Migno, Ogura, Ramírez, Rossi, Sasaki, Suzuki, Toba et Yurchenko voient ainsi leur meilleur chrono annulé. Pour Fenati, cela veut dire que si sa pole-position ne lui est pas enlevé de son palmarès et des tablettes du Red Bull Ring, cela signifie qu’il ne s’élancera pas en tête. Il garde cependant sa place sur la première ligne…

Riccardo Rossi et Tatsuki Suzuki prennent quant eux 12 positions de pénalité sur la grille. Quant à Andrea Migno, il a carrément deux pénalités : son meilleur tour en Q2 a été annulé et il partira de l’arrière de la grille.

La raison pour tout le monde est un comportement jugé irresponsable sur la piste. La moitié de la grille de départ serait donc composé de dangereux personnages ?



Tous les articles sur les Pilotes : Romano Fenati

Tous les articles sur les Teams : Snipers team