Cela sera à ranger parmi les mystères d’un paddock. L’an dernier, nous avions eu droit au divorce brutal entre le team VR46 et Romano Fenati et cette saison aura déjà été marqué par le départ sans préavis en plein Grand Prix de Danny Kent d’une équipe Kiefer qui s’est remise depuis de cette défection. Les raisons de ces revirements ? On ne sait vraiment. Mais chacun continue son chemin dans le respect de l’autre. C’est aussi le cas du Britannique avec ses anciens patrons allemands. La preuve.

Il avait déjà fait cet aller-retour une fois dans sa carrière et cela l’avait conduit à un titre de Champion du Monde. Danny Kent remet ça cette année, en renonçant au Moto2 pour retrouver le Moto3. Cette fois, ce ne sera pas pour une Honda mais avec KTM, au sein d’une structure Ajo qui est comme une seconde famille pour lui.

D’ailleurs, au sujet de ce retour au bercail, Danny Kent reconnaît qu’il ne s’est pas fait au débotté : « j’étais en discussion avec Aki Ajo depuis déjà plusieurs mois. Il m’a offert l’opportunité de faire un test à Jerez. Et de poursuivre avec une course au Mans ». Avant ou après son déménagement de chez Kiefer ? Le Champion du Monde 2015 Moto3 ne le précise pas.

On en sait pas plus sur sa motivation exacte qui l’a poussé à laisser sa Suter en plein milieu du Grand Prix des Amériques. Mais ce qui est juré, c’est que les frères Kiefer n’y sont pour rien : « je ne veux pas trop parler de ce qui s’est passé, mais ce n’était pas une décision facile à prendre. J’y pensais depuis déjà plusieurs mois car il y avait des problèmes sur lesquels je ne veux pas m’étendre ».

Sur MotoGP.com, il insiste : « je n’ai rien contre Stefan et Jochen Kiefer, ce sont deux personnes formidables. Mais il y avait des problèmes que je n’ai pas pu résoudre ». Voilà pour le passé. Il faut maintenant regarder l’avenir : « rien n’est facile dans ce sport mais j’ai déjà fait le chemin du Moto2 vers le Moto3. Au début, c’est toujours bizarre mais cette fois j’ai eu l’opportunité de faire un test avant Le Mans ».

« La KTM a beaucoup évolué depuis la dernière fois que je l’ai pilotée. Pour le moment, ma feuille de route sont ces tests et Le Mans. Si les résultats sont bons, alors on verra pour une suite ».

Le Grand Prix de France débutera dès le 19 mai prochain. Par ailleurs ; c’est le Britannique Tarran Mackenzie qui prendra le poste laissé vacant par Danny Kent chez Kiefer.



Tous les articles sur les Pilotes : Danny Kent

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo