Dennis Foggia était de la cérémonie du podium lors du dernier Grand Prix d’Autriche version Moto3 et c’est le genre de moment que l’on passe généralement dans la liesse en étant touché par la grâce et la volupté. Mais l’Italien, qui a quitté les bancs de l’académie VR46, comme Bulega ou encore Baldassarri, avait la mine grave. Il faut dire que rien ne va plus avec son équipe Leopard et la crise tourne même à l’affaire de famille.

Lorsqu’il a été demandé à Dennis Foggia de raconter son Grand Prix d’Autriche qui l’avait amené jusqu’au podium, il a surpris sur Sky Italia par un discours loin de la satisfaction légitime habillée du sentiment du travail bien fait avec son équipe. Au contraire, celle-ci a été pointée du doigt. Et pas qu’un peu puisque l’Italien a clairement indiqué sa mauvaise relation avec elle, parce qu’elle a interdit à son père l’accès au paddock. Puis, comme pour parachever son œuvre, il a fait part de son intention de trouver une place en Moto2.

2021 est la cinquième saison en Moto3 de Dennis Foggia qui, à maintenant 20 ans, veut franchir le pas vers le niveau supérieur du Championnat du Monde. Il n’a jamais concrétisé dans la catégorie d’entrée des Grands Prix, il n’a même pas fait partie du top 3 du classement général, mais son expérience et sa taille appellent déjà un changement dans la compétition. De plus, la relation avec son équipe, Leopard Racing, est à présent ouvertement conflictuelle. Le pilote a exprimé sa colère et sa déception à l’encontre de son team qui, selon ses propres dires, a retiré le paddock pass de son père qui a donc été contraint de suivre la course de son fils depuis les tribunes.

Dennis Foggia

Dennis Foggia : “je ne veux pas continuer dans cette catégorie et dans cette équipe

Mon père a été exclu du paddock, ce qui était une décision injuste “, a expliqué Dennis aux microphones de Sky, comme l’a rapporté GPOne.com. “Il était dans les tribunes et je pensais qu’il devrait me voir sur le podium“, a ajouté l’Italien après la troisième place en Autriche. « J’étais très nerveux, je n’ai pas beaucoup dormi ces derniers jours, surtout hier soir” a avoué le pilote à l’arrivée de la onzième manche du calendrier. « Je ne pense pas que quiconque puisse m’enlever ce que je peux faire sur la moto et je veux passer en Moto2 l’année prochaine, bien qu’il y ait des contrats qui disent que je dois rester ici ».

« Je ne veux pas continuer dans cette catégorie et dans cette équipe, donc je vais essayer de faire cette transition », confie l’Italien, très convaincu que son avenir n’est plus en Moto3. Pour cette raison, il attend des offres pour faire le saut dans la classe intermédiaire, voulant un nouveau projet et loin des drames. Et avec son père. Maverick Viñales ferait-il école ?

Dennis Foggia

 



Tous les articles sur les Pilotes : Dennis Foggia

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing