Selon plusieurs sources d’information, dont le très sérieux Crash.net, l’aventure du British Talent Team ne serait pas reconduite en 2018.

Construite autour de John McPhee et principalement financée par les organisateurs des Grand Prix, la rumeur veut que ces derniers réorganiseront en 2018 leur soutien sur plusieurs équipes.

Du coup, le pilote écossais se retrouverait devoir chercher un guidon, et celui encore disponible aux côtés du jeune Makar Yurchenko au sein du team CIP d’Alain Bronec n’est pas le moins intéressant.

En effet, l’équipe française disposera l’année prochaine de KTM, jusqu’à ce jour presque toujours plus compétitives que les Mahindra helvético-italo-indiennes.

Si le contrat se conclut, et il ne semble pas a priori y avoir de gros obstacles qui pourraient l’empêcher, le team CIP franchirait ainsi une étape supplémentaire, non seulement en ayant des motos plus compétitives, mais également un pilote extrêmement aguerri.

Cela apporterait un plus par rapport aux habituels rookies détectés par le team manager français qui, s’ils sont loin de démériter (Marco Bezzecchi et Manuel Pagliani sont régulièrement dans le top 15 cette année), doivent passer par l’incontournable étape de devoir découvrir les circuits du mondial et les bases du métier de pilote de Grand Prix.

On attend maintenant l’officialisation de cette (bonne) nouvelle.



Tous les articles sur les Pilotes : John Mc Phee

Tous les articles sur les Teams : British Talent Team, CIP-Unicom Starker