Par Diana Tamantini @dianatamantini / Corsedimoto.com

Le jeune pilote de l’équipe CEV Moto3 aura l’occasion de revenir en Mondial à l’occasion du Grand Prix d’Italie, aux côtés de ses compatriotes Bastianini et Dalla Porta.

Le Leopard Racing se présente sur le circuit international du Mugello avec un trio entièrement italien : aux côtés de Bastianini et Dalla Porta, il y aura Manuel Pagliani comme wild card, après une saison en Championnat du Monde. Cette année, il est en action avec la même structure dans le Championnat du Monde Junior FIM CEV Moto3, un championnat dans lequel il a obtenu la pole position et la victoire lors de la première manche de la saison et est toujours parmi les protagonistes, occupant actuellement la deuxième position du classement général.

C’est un retour pour le jeune pilote de 21 ans de Camposampiero, qui aura une fois de plus l’occasion de rivaliser avec des pilotes de classe mondiale à l’occasion de sa course à domicile, comme il l’a dit au Mugello ce week-end. « Je ferai de mon mieux et j’espère obtenir un bon résultat », a déclaré le champion du CIV Moto3 2016, regardant l’avenir avec optimisme : « Si la saison se déroule comme prévue et que nous pouvons rester compétitifs, je pense que l’année prochaine, il sera possible de revenir en Championnat du Monde ».

Un trio tout tricolore pour le Leopard Racing, qui vise à récolter plus que ce qui a été réellement réalisé jusqu’à présent. Il n’y a donc pas de meilleure chance que le Mugello, la piste sur laquelle les deux pilotes, Enea Bastianini et Lorenzo Dalla Porta, ont fait leurs premiers pas. « Bestia » est de retour d’une manche malchanceuse et veut déjà redonner du brillant à sa saison en rattrapant l’écart avec les leaders, tandis que le champion CEV Moto3 2016 (né à 60 kilomètres du circuit) veut se montrer devant les fans qui vont se précipiter pour le soutenir.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com



Tous les articles sur les Pilotes : Manuel Pagliani

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing