Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) s’était déjà hissé à quatre reprises en première ligne. En revanche, jamais le Japonais n’avait eu le privilège de dominer des qualifications : c’est chose faite ce samedi ! À vrai dire, le représentant du Honda Team Asia aura surpris tout le monde dans son ultime tentative, grâce à un quatrième secteur parfait. Son tour en 1’42.403 repoussait d’ailleurs Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) à la deuxième place pour 16 petits millièmes. Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), vainqueur de la précédente édition, s’élancera à ses côtés.

La deuxième ligne sera quant à elle composée d’Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46), de Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team), qui se sera sauvé en Q1 et de Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo).

Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46), qui a inscrit son tout premier succès il y a 15 jours en Styrie, partira de son côté de la septième position. Jeremy Alcoba (Honda, Kömmerling Gresini Moto3), Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team), un des repêchés et son coéquipier Filip Salac complètent le Top 10.

Voici le tableau qui nous rafraîchit la mémoire, avant le début de la course…

Misano1 Moto3™

2019

2020

FP1

1’42.824 Albert Arenas

1’42.501 Raul Fernandez
FP2

1’43.017 Albert Arenas

1’42.783 Tatsuki Suzuki
FP3

1’42.127 Gabriel Rodrigo

1’42.415 John McPhee
Q1

1’43.161 Niccolo Antonelli

1’42.511 Tony Arbolino
Q2

1’42.844 Tatsuki Suzuki

1’42.403 Ai Ogura
Warm Up

1’43.205 Kaito Toba

1’41.899 Raul Fernandez
Course

Suzuki, McPhee, Arbolino

McPhee, Ogura, Suzuki
Record

1’41.823 Jorge Martin 2018

 

Ce WE marque déjà le 150e Grand Prix de la catégorie Moto3 : derniers tours d’anthologie, batailles palpitantes et une montée en puissance des stars du futur, voilà comment on pourrait résumer en quelques mots les courses de cette catégorie.

En cette fin de matinée, la température de l’air était de 27°C et celle de la piste de 32°C. Les pilotes sont prêts à s’élancer pour cette course de 23 tours.

 

A l’extinction des feux, Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) prend un superbe départ, qui a été dépassé dès le 1er virage par son coéquipier Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse).

Dès le premier tour, on assiste à un crash spectaculaire au virage 4 entre Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0), Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46), qui était sur le podium en Styrie mais qui ne réitérera pas ce WE. Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) était lui aussi impliqué, ses rêves d’accéder au podium s’envolent à nouveau. Il devra passer par le Centre Médical suite à cette chute. Seul Sergio Garcia est reparti en piste.

Cet incident sera analysé par la Direction de Course après l’arrivée.

La bataille fait rage aux avants postes avec un paquet d’une petite vingtaine de pilotes. Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power) entame, comme à son habitude, une remontée dans le peloton, en signant le meilleur tour en 1’42.752.

A l’avant, ce sont Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) qui s’échangent les positions provisoires sur le podium au fur et à mesure des virages. La bataille est superbe en tout point de la piste, les pilotes arrivant régulièrement à 3 de front dans de nombreux virages.

Alonso López (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team) et Ayumu Sasaki (KTM, Red Bull KTM Tech3) se sont accrochés au virage 3 du 6e tour. Un autre incident étudié de près par la Direction de Course. Le pilote japonais du Team Tech3 est inconsolable à son retour aux stands. Après son accrochage en Styrie avec son coéquipier, c’est son 2e résultat blanc consécutif.

Au même instant, Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) prend la tête, devant Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power) qui est déjà remonté dans le top 3, et Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team). Lui qui est passé par la Q1 réalise une course solide!

Devant, la bataille fait rage. Virile, mais correcte, pour le moment. Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power), qui s’est joint à la fête, ne dira pas le contraire.

Les pilotes sont régulièrement avertis pour dépasser les limites de la piste. Après 5 avertissements au cours de la course, ils doivent effectuer une pénalité “Tour Long”. Barry Baltus (KTM, PruestlGP) est le premier à devoir réaliser cette pénalité, lui qui a été averti à de nombreuses fois.

Pas moins de 22 pilotes se tiennent en moins de 4 secondes, à 10 tours de l’arrivée. La 150e course de la catégorie Moto3 tient ses promesses en termes de spectacle!

Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power) mène alors la course devant Jaume Masià (Honda, Leopard Racing) et Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota), qui ne compte pas laisser la tête du classement au Championnat du Monde à ses concurrents.

Malheureusement, à 9 tours du passage de la ligne d’arrivée, le pilote Sud Africain est victime d’un violent highside à la sortie du virage 6. Il a eu de la chance de ne pas se faire percuter par Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing), mais ça en est fini pour lui pour ce WE.

Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) reprend alors les rênes de la course devant Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Jaume Masià (Honda, Leopard Racing). Le top 10 évolue à chaque tour, voire à chaque virage!

John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) malgré sa qualification en 17e position, est lui aussi régulièrement dans le top 3. Difficile de prédire qui sera sur le podium à 5 tours de l’arrivée.

A 4 tours de l’arrivée, John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) réalise un superbe freinage et passe en tête.

A 2 tours de l’arrivée, la bataille est à son apogée entre le pilote Ecossais, Jaume Masià (Honda, Leopard Racing) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse).

Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) est victime également d’un highside à un tour et demi de l’arrivée. Cela pourrait avoir un fort impact sur le classement au Championnat. Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Tech3) l’évite miraculeusement.

A l’entame du dernier tour, la bataille est à son apogée, encore une dizaine de pilotes peuvent prétendre au podium.

John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) l’emporte sur le fil devant Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse). 2 pilotes Japonais sur le podium en Moto3, cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé!

Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) réalise une superbe opération pour le classement général, il remonte à 5 points du malheureux Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota), qui reste provisoirement leader.

John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) remonte à 14 points du leader. Le Championnat est pour le moins relancé!

On peut dire que Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) apprécie ce circuit et y est constant. Victorieux l’an dernier, il termine troisième cette année. Il est à 31 points de la tête du Championnat.

Classement du Grand Prix de Saint Marin Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com