La catégorie Moto3 a été la première à engager la bataille pour la pole dans des conditions parfaites à Misano et le spectacle a vu divers pilotes échanger la première place pendant les 15 minutes de la Q2. Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) a débuté la séance en haut des écrans de chronométrage avant d’être écarté des projecteurs par Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) et Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3), mais le pilote du Honda Team Asia a riposté pour décrocher sa toute première pole position avec un dernier tour exceptionnel. Rodrigo s’est fait reprendre cette place à la toute dernière minute, mais il partira au milieu de la première ligne, devant le vainqueur de Misano de l’année dernière, Suzuki.

En dépit d’être seulement quatrième, Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46) est arrivé à moins de quatre centièmes d’une seconde de la pole, ouvrant la deuxième ligne devant le revenant de la Q1 Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team) et un constant Raul Fernandez (KTM, Red Bull KTM Ajo). Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46) se qualifie au troisième rang, où il sera rejoint par Jeremy Alcoba (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et le leader de la Q1 Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team). Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team) complète le top dix, à seulement une demi-seconde de la pole et ouvre la quatrième ligne en compagnie de Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0) et Riccardo Rossi (KTM, BOE Skull Rider Facile.Energy) .

Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) a commis des erreurs en fin de séance qui l’ont vu glisser jusqu’à la 13e place et entamera la défense de sa première place au championnat à partir de la cinquième ligne et aux côtés de Jaume Masià (Honda, Leopard Racing) et Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing). Cependant, l’un de ses principaux challengers, John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing), a connu un après-midi difficile à Misano, victime d’une chute au virage quatre dans la première moitié de Q2, et a eu du mal à faire mieux que 17e sur la grille.

Des pilotes tels que Darryn Binder, Niccolo Antonelli et Ayumu Sasaki ont raté de peu la qualification en Q2 et devront prendre le départ depuis la seconde moitié de la grille.

Voici le tableau qui nous rafraîchit la mémoire, avant le début de ce Warm-Up…

Misano1 Moto3™

2019

2020

FP1

1’42.824 Albert Arenas

1’42.501 Raul Fernandez
FP2

1’43.017 Albert Arenas

1’42.783 Tatsuki Suzuki
FP3

1’42.127 Gabriel Rodrigo

1’42.415 John McPhee
Q1

1’43.161 Niccolo Antonelli

1’42.511 Tony Arbolino
Q2

1’42.844 Tatsuki Suzuki

1’42.403 Ai Ogura
Warm Up

1’43.205 Kaito Toba

1’41.899 Raul Fernandez
Course

Suzuki, McPhee, Arbolino

Record

1’41.823 Jorge Martin 2018

 

Il est 8h20, les pilotes s’élancent pour ce Warm Up matinal, car la catégorie Moto-E roule aussi ce dimanche à Misano.

Alors que les pilotes prenaient la piste sous un grand soleil, la température de l’air était de 21°C tout comme celle du sol. Une température un peu fraîche pour cette matinée.

Cela n’empêche pas les pilotes de rejoindre rapidement la piste pour prendre leurs marques en ce jour de course.

Barry Baltus (KTM, PruestlGP) est le premier pilote à réaliser un tour chrono en 1’45.617, qui sera rapidement battu. C’est Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) qui s’installe provisoirement en haut de la feuille des temps sur la première partie de ce Warm-Up, avec un tour bouclé en 1’43.241.

A 10min du drapeau à damiers, le pilote espagnol se bat avec Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) pour figurer premier sur les écrans de chronométrage. A ce petit jeu, c’est toujours Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) qui est en tête et améliore avec un 1’42.265.

A la fin de cette séance de Warm-Up très calme, où aucune chute n’est à comptabiliser, c’est Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) qui mène la danse devant Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) et John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) qui se rassure après sa chute en qualifications et sa 17e position sur la grille.

Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia), le poleman, est 11e de la matinée. Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power), qui a une nouvelle fois raté sa qualification, est dans le top 10, et semble encore une fois capable d’une remontée fantastique en course. Quant au leader du championnat, Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota), il pointe 5e. La course s’annonce palpitante!

Classement de la séance de Warm-Up du Grand Prix de Saint Marin Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández