Un Danilo heureux dans l’eau, c’est le verdict d’une première soirée tronquée sur le tracé de Losail. Un circuit qui recevra la semaine prochaine le Grand Prix du Qatar inaugural de la saison 2017. On espère qu’il y fera meilleur temps que ce vendredi marqué par la pluie qui empêche toute sortie puisque Dunlop n’a pas amené les gommes adaptées pour piste mouillée. Notre Français n’est cependant pas resté sec et livre l’enjeu de ces trois jours de test.

Pour Jules Danilo, l’enjeu est la fourche. Au micro de MotoGP.com, il explique : « ce vendredi, nous devions essayer de nouveaux réglages de fourche, afin de valider ce que nous avions déjà lors des tests de Jerez. Mais il y avait du vent et la piste était sale. Je suis sorti quand même pour faire un seul tour. La piste glissait beaucoup et après il s’est mis à pleuvoir.

Un seul tour donc, si bien qu’il est compliqué de dire quelque chose sur la moto. Mais pour les prochains jours, les conditions devraient être bonnes. Pour sentir quelque chose sur la moto il faut aller vite. On devrait pouvoir descendre les temps dès samedi et comprendre ainsi comment la nouvelle fourche travaille. On verra si elle me donne de bonnes sensations afin de déterminer de bons réglages pour la course ».

Equipier de Romano Fenati, Jules Danilo s’est vu assigner cette année par son team un classement régulier dans le top 10.



Tous les articles sur les Pilotes : Jules Danilo

Tous les articles sur les Teams : Ongetta-Rivacold