Récemment opéré de la clavicule, le pilote du team SIC58 vient de reprendre l’entraînement et pourra donc espérer être à 100% de sa forme physique lorsque la saison reprendra.

Avec le report de la date de reprise du Championnat du monde Moto3 en raison du coronavirus, les pilotes blessés peuvent espérer sauver leur année et tirer ainsi profit de cette situation très particulière. C’est le cas de Niccolò Antonelli, blessé depuis le test de Jerez et qui s’apprêtait à manquer les deux premiers mois du Mondial. Sa saison s’annonçait complètement fichue et pourtant l’Italien devrait retourner en piste avec le reste du plateau presque comme si de rien n’était, avec seulement le Grand Prix du Qatar de manqué.

Une chance inespérée pour le pilote du team SIC58 qui a déjà vu sa saison 2019 handicapée par une blessure. Fragile de la clavicule gauche depuis une fracture qui avait connu des complications il y a quelques années, il avait déjà dû être réopéré depuis, et sa chute à Jerez est venue de nouveau fragiliser cette épaule. Présent au Qatar pour le dernier test de pré-saison, il avait alors dû déclarer forfait et rentrer en Italie pour planifier une intervention.

Deux mois de convalescence avaient alors été annoncés par les médecins, empêchant Antonelli d’envisager un retour avant le Grand Prix de France, à la mi-mai. Il a alors enfin eu un peu de chance dans son malheur avec le report de toutes les courses d’ici là à cause du coronavirus.

Ce jeudi, il a annoncé sur les réseaux sociaux avoir repris l’entraînement, et devrait donc pouvoir arriver à la prochaine course totalement remis, c’est du moins ce que lui et son équipe espèrent. « J’ai souhaité et j’ai dû mettre fin à un problème. Quinze jours après mon intervention le travail reprend afin de retrouver la meilleure forme physique [possible]. Un remerciement tout particulier au professeur Porcellini et à son équipe », a-t-il déclaré.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Niccolo Antonelli

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse