A désormais deux semaines de la reprise du Championnat, l’heure est plus que jamais à la préparation pour arriver le plus préparé possible. Avec un calendrier réduit et des courses qui vont s’enchaîner, les pilotes savent que toutes leurs habitudes vont être perturbées, à l’image de Celestino Vietti, pilote au sein du Sky Racing Team VR46.

Le jeune Italien a repris les entraînements avec la VR46 Riders Academy, qu’il juge comme une chance par rapport à ses adversaires. « C’est fondamental de s’entraîner avec d’autres personnes », a-t-il déclaré à GPOne. « Si on recommence seul on pousse jusqu’à ses limites et on est content. Alors qu’à l’inverse lorsqu’on entre en piste avec des pilotes forts et qu’on est à notre maximum et qu’on voit que ça ne suffit pas, on parvient à passer un cap pour aller chercher quelque chose en plus. Ce mécanisme revient plus rapidement. »

Malgré un Grand Prix en début de saison, les pilotes Moto2 et Moto3 n’ont pas vraiment pu se remettre dans le rythme puisque le confinement est arrivé juste après. Pour autant, pas question de mettre ce week-end de côté pour Vietti qui ne souhaite pas reproduire les mêmes erreurs, ni trop perdre sa motivation : « Pour moi ça a été pire parce que je suis tombé. Mais ça a eu un côté positif car nous avons réussi à recueillir beaucoup de données et nous arriverons à Jerez en sachant déjà sur quoi travailler pour progresser. Ça sera surtout important de se concentrer sur les problèmes rencontrés au Qatar pour les résoudre rapidement et réussir à être plus compétitifs. »

« Personnellement je prends tout comme un défi, comme une course, j’essaye de conserver cette mentalité. Quand nous arriverons à Jerez tout sera un peu différent car nous avons fait la pause hivernale, nous avons repris pour une course et ensuite nous nous sommes retrouvés en pause durant trois mois. Retrouver tous les automatismes ne sera pas aussi rapide [que d’habitude] mais dans mes entraînements j’essaye de simuler ce qui se passe lors d’un week-end de course. »

Bien préparé, aussi bien physiquement que mentalement, Vietti a mis toutes les chances de son côté pour cette reprise mais sait que rien n’est écrit à l’avance et qu’il faudra parfaitement gérer chaque course pour faire partie des premiers du classement à la fin de l’année. « Comme tout le monde, j’y vais pour gagner », a-t-il ajouté. « Je pensais viser la troisième place du Championnat, j’estimais que je me situais là, mais maintenant il n’y a plus de temps pour penser, il faudra donner le maximum, peu importe la position. Lors d’une saison normale j’aurais pu avoir les idées plus claires. »

« La régularité sera vraiment importante car la moindre erreur pourrait compromettre la saison avec autant de courses rapprochées. Il faudra être serein et ne pas commettre d’erreurs, il n’y aura pas de temps pour récupérer. »



Tous les articles sur les Pilotes : Celestino Vietti

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46 Moto3