MotoGP 2018 : Scott Redding mis dehors de chez Pramac montrerait la sortie à Lowes chez Aprilia

par | 13 juillet 2017

Le marché des transferts reste actif durant cette trêve estivale, même s’il ne concerne, pour l’instant, que des teams satellites. On sait que Honda LCR travaille sur le dossier d’un second pilote tandis que c’est le cas de Jack Miller qui sert de curseur pour tous ceux qui ont encore un avenir précaire. Le jeune Australien n’apprécie pas les conditions qui lui ont été proposées pour poursuivre l’aventure au sein du Marc VDS Racing. Il lorgne donc sur une Ducati Pramac, une intention qui a lancé le jeu des chaises musicales.

Car la Ducati Pramac en jeu est celle de Scott Redding qui travaille donc sur d’autres pistes pour ne pas être pris au dépourvu une fois que la bise sera venue. Pour intervertir son sort avec Miller et retrouver le Marc VDS Racing ? Pas si simple. L’Anglais est certes connu dans les murs belges mais a déçu en 2015. Alors ? Alors Redding pourrait être le bourreau du compatriote Sam Lowes chez Aprilia. Et donc l’équipier d’Aleix Espargaró.

Maintenant tout va dépendre de Jack Miller qui est actuellement sur une Honda aux 08h00 de Suzuka. Fâché de ne plus être assuré de toucher les 1,5 million d’euros jusque-là versé par le HRC, contrarié de se voir imposer en 2018 une RC213V version 2017, il devra se soumettre ou se démettre. Et c’est pour bientôt car Pramac veut figer son équipe avant la fin de ce mois de juillet.

Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller, Sam Lowes, Scott Redding