A Portimao, le team Repsol Honda s’est réjoui de retrouver son pilote Marc Marquez après une absence de neuf mois, mais pour autant, les effectifs de l’équipe officielle HRC en MotoGP n’était toujours pas au complet. Il n’a échappé en effet à personne que le grand coordinateur Alberto Puig n’était pas de la partie au Portugal. Au départ, on a cru à une raison politique, mais hélas, ce serait plus grave puisqu’il s’agit de la santé de l’ancien pilote devenu manager.

Le communiqué de presse faisant le bilan de l’étape consommée est traditionnellement l’apanage d’Alberto Puig qui communique au travers d’un format question-réponse sur les événements écoulés, et les perspectives à venir. Un exercice qui est revenu au Japonais Tetsuhiro Kuwata directeur du HRC après la troisième manche du calendrier de la saison MotoGP. Un meeting qui marquait le grand retour de Marc Marquez au guidon de la RC213V.

La rumeur a d’abord voulu que cette absence d’Alberto Puig soit la conséquence d’une tension politique. L’Espagnol serait ainsi en froid avec le manager de Marc Marquez, en l’occurrence Emilio Alzamora, après qu’il est assuré Honda que le pilote serait au Qatar au lendemain du test effectué à Portimao. Or, rien n’avait été décidé dans l’entourage de l’octuple champion du monde qui attendait l’avis des médecins. On connait la suite, mais cette démarche prématurée de Puig aurait créé une certaine tension.

Alberto Puig souffre de sa jambe gauche depuis 1995

Hélas, la raison de cette absence serait plus grave. Selon Speedweek, en effet, l’état de santé d’Alberto Puig serait préoccupant. Rien à voir, a priori, avec la Covid-19. Les raisons seraient à aller chercher du côté de sa jambe gauche, meurtrie depuis une chute au Mans en 1995 alors qu’il était pilote. Un accident qui a fini par interrompre à sa carrière en 1997.

D’opérations et diverses greffes ont sauvé cette jambe de l’amputation. Cependant, Alberto Puig est toujours médicalement suivi. Des complications seraient récemment survenues. On ne peut que lui souhaiter un bon rétablissement, en espérant le revoir dès Jerez, début mai.

Alberto Puig Alzamora

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team