Danilo Petrucci fera équipe avec Andrea Dovizioso en 2019. Une belle opportunité pour se distinguer pour celui qui désormais courra sur une Ducati officielle.

Le pilote Italien devra cependant faire ses preuves. Pas une mince affaire pour Petrux, dont le meilleur résultat cette saison est d’avoir fini second au Grand Prix de France, au Mans. Ses résultats habituels oscillant plus généralement entre la sixième et la douzième place.

La durée de son contrat est ainsi fixée à un an, avec la possibilité de le reconduire pour une saison supplémentaire, soit jusqu’en 2020. Et une chose est sûre, il va devoir cravacher. Car au sein du team Ducati Pramac dont lui-même est issu, les pilotes Jack Miller et Francesco Bagnaia lorgnent déjà sur la belle Rouge officielle, qu’ils rêvent d’enfourcher en 2020.

Son manager, Alberto Vergani ainsi que Marco Melandri, l’ancien Champion du Monde 250cm3, croient en Petrucci et en ses chances en 2019. Tel que relayé par Speedweek, Vergani a indiqué : « Mon objectif avec Danilo était de le faire entrer dans une équipe officielle et de le voir gagner. C’est une personne exceptionnelle et qui incarne des valeurs. Il est fin prêt pour l’équipe officielle. Il est monté six fois sur le podium avec une équipe privée. La moto du team Pramac était certes compétitive mais pas autant que celle de l’équipe officielle. La moto de l’équipe officielle a un petit quelque chose en plus et elle se doit de gagner. »

Vergani a ensuite évoqué le salaire versé par Ducati au pilote Italien, bien en deçà de ce que cela devrait être au regard des pilotes ayant occupés la place avant lui : « C’est vrai qu’il n’a jamais gagné. Lorenzo a obtenu 25 millions d’euros pour deux saisons. Il est normal qu’avec autant d’argent, vous vous attendiez en retour à obtenir des victoires. Stoner a remporté le titre avec ce salaire. L’équipe officielle est une grande opportunité pour Danilo, l’argent viendra tout seul. Il avait besoin d’une moto pour le faire gagner, c’est désormais chose faite. Maintenant, “il n’y a plus qu’à”. »

Le manager de Petrux est également conscient que le pilote de Terni doit se mettre à niveau en 2019 pour conserver sa place dans l’équipe officielle. Il espère ainsi que ses résultats lui permettront d’obtenir la confiance de Borgo Panigale, il conclut en ces termes : « L’année prochaine, j’espère qu’il gagnera au moins une course et qu’il sera sur le podium autant de fois que possible. J’espère aussi qu’il sera aussi proche que possible de Dovizioso et que son contrat sera prolongé d’un an.»

 

 

 

 

 




Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team