Chez Aprilia, on n’en finit plus de réclamer à la haute direction du groupe Piaggio une sérieuse mise à niveau du projet MotoGP. Les cadres de cette aventure jurent que 2020 sera l’année de la révolution, mais au vu des dernières nouveautés amenées sur la RS-GP, ajoutées aux évolutions timides aperçues au cours des tests officiels, on a du mal à se convaincre de la disruption. Côté pilotes, on multiplie les déclarations en guise de sonnette d’alarme. Ainsi cette dernière sortie d’Aleix Espargaró…

Aleix Espargaró est déjà allé assez loin dans ses prises de position en évoquant une lassitude telle que l’idée de retraite pointait à l’horizon. Après un Grand Prix d’Autriche qui aura été une nouvelle et douloureuse procession dans le bas du classement, l’officiel de Noale refait une sortie : « nous n’avons rien pour faire progresser la moto pour le moment et nos adversaires se sont nettement améliorés. J’espère que nous pourrons nous rapprocher à Silverstone ».

« Comme toujours, je ferai de mon mieux et j’irai à la limite pour être le plus rapide des Aprilia ». On rappellera qu’il n’y en a que deux, la seconde étant entre les mains d’Andrea Iannone. Le battre, c’est bien le moins au regard des circonstances, mais c’est insuffisant pour trouver la motivation. « Je pourrais être heureux en affirmant être le pilote le plus rapide d’Aprilia sur la piste. Mais je m’en fiche, je me bats contre les 20 autres pilotes et je suis presque arrivé dernier en Autriche, ce qui ne peut pas me rendre heureux ».

Par ailleurs, la grande nouveauté d’aide au départ amenée par Aprilia suscite des sentiments mitigés. Si, côté pilotes, on ne boude pas jouir d’un meilleur envol, les observateurs insistent sur le fait que Romano Albesiano, directeur technique d’Aprilia, a apporté avec son équipe un système que Honda a lancée en 2012 avant de l’abandonner. Aprilia a besoin d’autres innovations. Aleix Espargaró a fini à Spielberg avec 34,7 secondes de retard sur le leader, à la 14e place. Iannone a terminé …dernier.



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini