En ce jeudi 17 juin 2021, Valentino Rossi a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Sachsenring en prélude au Grand Prix d’Allemagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote italien.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Valentino Rossi sans la moindre mise en forme, même si cela est traduit de l’anglais.


 

Valentino Rossi : « L’Allemagne est toujours très intéressante car le circuit est particulier. Le tracé du circuit est très particulier, tout à gauche, et il est toujours très difficile d’être rapide sur cette piste. Il semble que l’on devra affronter des températures élevées : Il fait vraiment très chaud et ce sera peut-être une “Summer Edition” (rires). Je ne me souviens pas de telles températures par le passé au Sachsenring, donc nous verrons bien. Finalement, nous avons quitté Barcelone où je n’étais pas si mal le lundi. J’étais plutôt rapide lors du test donc nous verrons notre niveau durant ce weekend. »

Nous avons appris ce matin l’accord entre Gresini et Ducati. Quand annoncerez-vous l’accord pour la VR46 ?

« Je pense que nous donnerons des nouvelles officielles la semaine prochaine. Je pense que ce sera quelque jour après l’Allemagne mais avant Assen. Donc dans juste quelques jours. »

Lors du test de Barcelone, vous avez travaillé sur la suspension arrière. S’agissait-il de nouvelles pièces ou simplement de réglages ?

« Sincèrement, nous n’avions pas beaucoup de nouvelles choses le lundi à Barcelone, mais nous avons travaillé sur la moto et sur une suspension différente, s’agissait simplement de réglages. La suspension est la même et c’était juste des réglages différents. Nous avons essayé certaines choses et finalement l’équilibre de la moto n’était pas mauvais et le rythme était plutôt bon le lundi. J’ai terminé P 10 mais mon rythme, en pneus de course, était plutôt rapide. »

Si l’on ne tient pas compte de la performance de Marc Márquez ici, les Yamaha y sont généralement plutôt fortes. Que faut-il pour aller vite sur cette piste et pourquoi cela convient-t-il bien aux Yamaha ?

« C’est très très particulier. C’est une piste étrange ! Avant tout parce que vous êtes toujours sur la gauche. Il y a beaucoup de longs virages moyennement rapides, et ce genre de virage est toujours bon pour nos motos. Donc nous verrons bien. Quoi qu’il en soit, cela fait déjà deux ans que nous ne sommes pas venus puisque nous n’y avons pas couru en 2020. Nous devons donc comprendre les différences au bout de deux ans, et nous espérons être forts. »

Il reste deux courses avant le break estival. À quel point sont-elles importantes par rapport à la décision que vous allez prendre pour l’année prochaine ?

« Très importantes, car les résultats sont très importants. Nous voulons plus, nous voulons être plus forts, obtenir de meilleurs résultats, obtenir plus de points et faire de bonnes courses ! Donc à coup sûr, ces deux courses avant la pause estivale sont très importantes. »

Le principal problème de la Yamaha se situe à l’accélération. Cette piste ne comportant pas de fortes accélérations, pensez-vous que cela peut vous profiter ou pensez-vous que les températures élevées vont user prématurément les pneus dans les longs virages ?

« C’est difficile. Nous devrons voir. À coup sûr, l’usure des pneus est très importante ici, aussi parce que vous avez beaucoup de virages à gauche, donc il sera très important d’essayer de garder le pneu arrière en bonne forme. Mais c’est impossible à savoir avant, car personne ne le sait : Nous devons prendre la piste est essayer de comprendre ce qui se passera durant le weekend. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team