Álvaro Bautista est le vice-champion du monde de WSBK de la saison 2019. Une année qui était aussi sa première dans la catégorie après une carrière accomplie en Grand Prix. Un bilan pas si mauvais, à ceci près qu’il a dominé l’entame de campagne avec sa Ducati Panigale V4 R officielle, avant de perdre le fil et de laisser le roi de la discipline, Jonathan Rea, reprendre la main avec sa Kawasaki. Le voilà pilote d’usine Honda et au centre d’un nouveau projet avec une nouvelle moto. Pour l’instant, c’est moins convaincant. Mais l’Espagnol ne renonce à rien, même pas à un retour en MotoGP…

Álvaro Bautista jouit de son confinement avec sa compagne et son enfant. Cependant, comme l’ensemble de ses collègues, il préférerait parcourir les circuits du monde et se livrer à la compétition. Sa saison est évidemment à l’arrêt après une première joute à Phillip Island que l’on qualifiera de convenable. Sans plus.

Pour autant Bautista garde le moral et sait qu’il a une marge de progression qui serait d’autant plus intéressante à concrétiser qu’elle pourrait lui ouvrir une marge de manœuvre… Il commente ainsi : « je suis un pilote Honda et si Honda me dit d’aller en MotoGP, je vais en MotoGP ». Bautista pourrait donc être une menace pour Álex Márquez. Cependant, l’Espagnol garde les pieds sur terre en ajoutant sur Marca : « je considère l’option comme compliquée parce que tout est en retard alors que l’année a commencé. La vérité, c’est que je n’y pense pas. Je veux juste à rendre la moto compétitive en Superbike et à redonner à Honda la victoire dans ce championnat. Alors seulement on verra ce qui se passera, je ne vois pas plus loin que ce que j’ai en main maintenant. »

On rappellera qu’Álvaro Bautista roule avec la nouvelle CBRR1000R de Honda et qu’il a comme équipier un Leon Haslam qui, pour le moment, semble s’être mieux fait à cette moto.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team