Valentino Rossi avait un plan bien cadré en cette année 2020. Accomplir six ou sept courses et faire le bilan, pour voir où il en est face à la concurrence et, de là, décider si le jeu en vaut encore la chandelle. Seulement voilà, le coronavirus est passé par là, ravageant tout sur son passage. Le quadra doit donc réfléchir autrement sur son avenir, une réflexion qui sera d’autant plus approfondie qu’elle se fera à l’aune d’un confinement propice à la gamberge. En attendant, il nous dit ce qui lui manquera le plus lorsque tout s’arrêtera un jour…

Un jour que l’on souhaite le plus lointain possible. Au vu de la tournure des événements, on peut parier sur une prolongation en 2021. Car arrêter serait aussi une mauvaise nouvelle pour le promoteur Dorna qui va avoir besoin de toute l’aura de ses acteurs pour relancer sa machine…

Cependant, tout a une fin, et lorsque celle-ci arrivera, Valentino Rossi regrettera quelque chose de bien particulier. Et voici ce que c’est : « mon rituel est qu’avant le départ je m’agenouille près de ma moto. Je lui parle, je l’encourage, je lui dis qu’à partir de ce moment, il y a juste elle et moi, que l’on va essayer d’aller sur le podium. Je lui demande qu’elle m’aide à conquérir les meilleures places… Elle ne m’a jamais directement répondu, mais je ne serais pas étonné qu’elle le fasse ! »

« Lorsque je m’arrêterai de courir, c’est précisément cette sensation qui me manquera le plus. Ce truc avant le départ. Vous avez une montée d’adrénaline, un mélange fait de désir de bien faire et de peur de faire des erreurs. C’est une sensation unique » précise Vale sur Sky Sport. « Le moment le plus terrible c’est lorsque les Moto2 partent. C’est là que vous commencez à être tendu car vous savez que vous êtes le prochain. Lorsque le feu vert est mis, vous n’êtes plus qu’un pilote de course et vous passez dans une autre dimension. »

Valentino Rossi vivra en 2020 sa dernière année avec la tunique officielle Yamaha, qu’il laissera à Fabio Quartararo. Il pourrait l’échanger avec celle du Français aux couleurs de Petronas, pour une saison de plus.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP