Andrea Dovizioso a fait son bilan de trois jours de test à Jerez sur l’Aprilia qui se sont transformés en deux, puisque la dernière journée a été gâchée par le mauvais temps. Cependant, les augures sont bons tant pour le pilote que pour le constructeur qui ont décidé de se retrouver dans un mois au Mugello. C’est un signe fort que l’on est entré dans une phase d’approche pour la saison 2022. Dovi avoue avoir envie de revenir en MotoGP et Aprilia est prêt à l’aider dans cet objectif.

Ce test à Jerez aura scellé une bonne relation entre André Dovizioso et Aprilia qui iront développer un peu plus leur entente naissante au Mugello dans un mois. De nouveaux tests qui se feront avec… Ducati. Sur son expérience avec la RS-GP, le triple vice-champion du monde commente : « ce fut une expérience vraiment agréable et émouvante de piloter une autre moto MotoGP après huit ans de même moto. J’ai toujours une passion pour le MotoGP et j’aimerais y courir en 2022. Donc, à mon avis, c’était une bonne idée d’être ici sur la piste ».

Une prise de position importante lorsque l’on sait que chaque mot prononcé par Dovizioso est une frappe chirurgicale. Une minutie et une réflexion qu’il applique aussi dans sa méthode de travail : « si je fais quelque chose, alors je le fais correctement. Je ne veux pas seulement piloter en MotoGP d’une manière ou d’une autre. Nous avons actuellement le test au Mugello à l’ordre du jour. Ensuite, nous verrons ».

Il n’est donc pas question de précipiter les choses, du genre faire un Grand Prix en tant que wild-card : « ça n’aurait aucun sens » dit-il. « Pour le moment, je n’y pense pas, je connais le MotoGP et il faut faire partie d’un projet, c’est une catégorie difficile. Prendre des décisions hâtives n’a jamais été ma façon d’aborder les choses. Maintenant on va s’amuser au Mugello et j’espère qu’il y aura quelques changements ergonomiques pour pouvoir pousser plus ». Un aspect encore à travailler donc, ce qui amène des commentaires évasifs sur d’autres domaines : « certaines choses sont vraiment bonnes et certaines doivent s’améliorer, mais c’est comme ça sur chaque moto ».

Andrea Dovizioso : “Aprilia a réussi à faire un pas fondamental cette année”

Il ajoute : « se remettre en selle d’une MotoGP est fou, quelque chose d’unique, la puissance et l’intensité que l’on peut mettre sur une MotoGP sont complètement différentes des autres motos. Les émotions qui vous font ressentir la vraie puissance, l’intensité du freinage, sont toujours uniques. Cette expérience m’a confirmé que tant que vous n’avez pas essayé une moto, même si vous êtes un pilote qui analyse, vous ne pouvez pas comprendre certains détails. C’est très agréable de pouvoir essayer différentes motos ».

Andrea Dovizioso termine : « je pense que c’est juste comme ça que les choses se passent. Aleix Espargarò a montré qu’il savait aller vite, il y met tout son cœur et Aprilia pousse fort, ensuite ils ont réussi à faire un pas fondamental cette année, car le niveau MotoGP est difficile, ils sont tous très proches. Avoir une bonne base ne suffit plus, car on peut terminer onzième avec un écart minimum à la fin de la course ». Dovi fait son chemin vers Noale, assurément…

Andrea Dovizioso Aprilia



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini