L’Australien Jack Miller ne peut pas être satisfait de son entame de saison 2021, marquée par deux places de neuvième au Qatar. D’ailleurs, il ne l’est pas et espère montrer à Portimao, ce week-end, qu’il est à la hauteur de son nouveau statut d’officiel Ducati. L’an passé, il était monté sur le podium du Grand Prix du Portugal, comme pilote Pramac, et au sommet de sa forme. Ce dernier point ne sera pas d’actualité puisque Miller sort d’une opération commandée par le syndrome des loges. Ce ne sera donc pas facile pour l’équipier d’un Bagnaia qui, lui, compte bien tirer les marrons du feu…

Jack Miller avait brillé lors de l’intersaison sur un tracé de Losail qui lui a ensuite refusé la gloire lors des deux Grands Prix qui s’y sont  déroulés. Une frustration pour l’Australien qui a vu non seulement son équipier se débrouiller mieux que lui mais aussi des pilotes de son ancien team Pramac faire le spectacle. D’ailleurs, c’est l’un d’eux, en l’occurrence Johann Zarco qui mène le championnat en arrivant à Portimao. Pendant ce temps, Miller s’embrouillait avec Mir sur la piste et devait se faire opérer du syndrome des loges de retour en Europe.

C’est dans cet état moral et physique que Jack Miller se présente pour le Grand Prix du Portugal de ce week-end : « j’ai commencé la convalescence immédiatement après l’intervention et tout se passe comme prévu. Je ne vais pas être à 100%, mais je vais essayer de faire de mon mieux », explique l’officiel Ducati.

Jack Miller sera moins en forme que Bagnaia

Le pilote de 26 ans a de bons souvenirs de l’Autodromo Internacional do Algarve. L’année dernière, il a terminé deuxième derrière le héros local Miguel Oliveira. Il commente : « c’est un tracé que j’aime. L’année dernière, j’étais sur le podium après un duel passionnant avec Franco Morbidelli ». On rappellera qu’à la suite de son opération, il devra aller chercher son quitus médical jeudi, en compagnie d’Iker Lecuona qui s’est fait opérer pour les mêmes raisons que lui et de Marc Marquez, de retour de neuf mois de forfait en MotoGP.…

Son coéquipier Francesco Bagnaia arrive quant à lui en tant que quatrième du championnat et veut confirmer sa bonne dynamique prise lors des deux premières courses de la saison : « la pause de près de deux semaines a été bonne pour moi. Maintenant, je suis prêt pour le premier Grand Prix en Europe. J’ai eu des problèmes ici l’année dernière, pour moi c’était un moment difficile de la saison 2020. Cette année, je rentre dans le week-end avec une attitude différente. Lors des deux dernières courses au Qatar, mon ressenti avec la Desmosedici était excellent, ce qui me rend confiant. Je suis sûr que j’ai toutes les chances de me battre pour un autre bon résultat dimanche » prévient l’Italien.

Jack Miller Qatar



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team