De Luigi Ciamburro / Corsedimoto.com 

Aprilia clôture le premier test MotoGP après la fermeture du circuit. A Misano, Bradley Smith, destiné à remplacer Andrea Iannone, et Max Biaggi étaient en piste.

Aprilia a conclu deux jours d’essais MotoGP sur le circuit de Misano. Le pilote d’essais Bradley Smith prendra probablement la place d’Andrea Iannone si le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) confirme la disqualification de dix-huit mois. Ou, dans le pire des cas, s’il décide de lui infliger la peine maximale (4 ans) demandée par l’Agence mondiale anti-dopage. Le pilote d’essais britannique a retrouvé des sensations satisfaisantes sur la RS-GP 2020. « Ça a été agréable de revenir… J’ai fait beaucoup de tours, j’ai tourné dans toutes les conditions,  j’ai essayé des composants intéressants et j’ai hâte de reprendre la piste à la fin du mois. »

La société basée à Noale a prévu une autre session de tests le 23 juin prochain, conjointement à KTM et Ducati. À cette occasion, Aleix Espargaró pourrait également être présent, contraint de rester en Andorre pendant ce test en raison des difficultés à franchir ses frontières nationales. Il y avait aussi un pilote d’essai exceptionnel en la personne de Max Biaggi sur la piste. Étaient également présents ces jours-ci Lorenzo Savadori (dans le double rôle de pilote CIV et de pilote d’essais MotoGP), Christophe Ponsson, Matteo Baiocco, Claudio Corti et Eddi La Marra. Jeudi, sur la piste, il y aura également Valentino Rossi et les garçons de l’Académie. D’ici le 30 juin, Aprilia devra geler son moteur au même titre que les autres constructeurs, en raison de la nouvelle réglementation “save-cost” dictée par le coronavirus. Celui-ci pourra continuer à faire l’objet d’essais privés, mais les spécifications du moteur V4 resteront inchangées jusqu’en 2022.

Pour Max Biaggi, cela a été deux jours inoubliables pendant lesquels il a semblé être redevenu un enfant. Depuis sa quarantaine à Monte-Carlo, le Corsaire est revenu en piste au Mugello et à Misano, montrant qu’il n’a pas perdu son étoffe de champion. Le premier jour des essais privés du MotoGP, Bradley Smith a également dû faire face à une pluie battante. Un peu plus de soixante-dix tours ont été effectués, en grande partie avec des pneus pluie, pour étudier les réglage de la RS-GP de la meilleure façon possible, également du point de vue de la course. Ici, le championnat MotoGP reviendra à la mi-septembre, dans des conditions météorologiques qui pourraient être très similaires.

Vidéo : Story Instagram @maxbiaggiofficial


Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Luigi Ciamburro

 



Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini