Alors, c’est pour quand ? la réponse attendue concerne l’avenir de Valentino Rossi après cette année 2020 si particulière qui nous livrera une saison de MotoGP non moins singulière. A l’approche de ses 42 ans, et au sortir d’un confinement qui lui a fait découvrir, et apprécier, une vie sans compétition, on peut craindre que le Doctor choisisse la retraite. Mais son entourage rassure que non. Dernier à s’exprimer en date sur le sujet, son ombre dans le paddock qu’est Uccio Salucci accrédite l’hypothèse d’une continuité chez Petronas. Il jure même que tout sera fixé d’ici dix jours…

Stop ou encore ? Ce sera encore pour Valentino Rossi qui remettra ça en 2021, malgré le fait qu’il n’aura pas pu se rassurer sur son niveau cette année. Car il donnera son quitus avant le premier Grand Prix du nouveau calendrier officialisé en MotoGP, et qui ouvre les hostilités le 19 juillet à Jerez. Or, tout aura été déjà réglé avec Petronas.

Un scénario que confirme Uccio Salucci sur Sky Sport : « Vale a tout sauf l’attitude de vouloir prendre sa retraite, et cela nous rend très heureux » assure L’Italien. « C’est un pilote, un enseignant auprès des jeunes, c’est quelqu’un qui a toujours une grande envie de courir, il nous surprend tous. Notre intention devrait être de poursuivre en 2021 ».

L’idée principale serait de partager une équipe avec son compatriote, l’italien Franco Morbidelli au sein de l’équipe Petronas : « quand Vale bouge, cela crée toujours du mouvement, des attentes et des tensions. Ce n’est pas une équipe officielle, mais nous aurons une moto d’usine. Ils sont très bien structurés. Il y a Yamaha pour nous soutenir, avec qui nous avons une excellente relation et très probablement nous aurons Franco comme coéquipier, ça devrait être une bonne expérience. Il n’est pas encore complètement défini, mais d’ici la fin du mois, nous devrions être là ».

“Ils sont très bien structurés et il y a Yamaha pour nous soutenir”

Concernant la composition de l’équipe, Uccio a précisé que la première étape était de savoir si Valentino continuerait à concourir et qu’il rencontrerait Yamaha au cours des prochains jours : « nous n’avons pas beaucoup parlé de l’équipe parce que Vale voulait réfléchir un peu à s’il fallait continuer ou non. Nous irons certainement de l’avant et discuterons ensuite des détails avec Yamaha d’ici les dix prochains jours. »

Justement, pour Yamaha, Lin Jarvis a commenté : « Valentino Rossi et Franco Morbidelli, c’est une bonne équipe. Une très bonne équipe. Il est évident que Valentino et Franco se connaissent bien. Le facteur de « bien-être » entre les deux pilotes est important. Ces deux pilotes avec l’équipe SIC, c’est un bon projet. Et très compétitif, je suppose. Le duo de pilotes Rossi et Morbidelli est la seule solution à laquelle nous pensons. Si nous parvenons à cet accord, toutes les personnes concernées seraient très heureuses ». Y’a plus qu’à !



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team