L’homme de la compétition chez Aprilia qu’est Massimo Rivola est heureux de vivre enfin des bons moments avec ses troupes dans une aventure MotoGP menée avec les moyens d’un commando d’élite. La RS-GP mûrie, les résultats arrivent et avec ce premier podium à Silverstone est arrivée l’embauche du Top Gun Maverick Viñales. Les planètes se seraient-elles enfin alignées pour la firme de Noale ? Rivola se risque à envisager un titre d’ici deux ans ce qui serait le firmament, mais il sait aussi que l’éclipse peut vite se produire, surtout avec sa sensible nouvelle recrue qui peut vite tomber dans un trou noir. De tout ça, il a parlé après avoir annoncé que Viñales commencerait l’aventure Aprilia dès le prochain rendez-vous en Aragon…

Avant cette annonce, il y a eu les premiers tours de piste à Misano. Qui se sont donc avérés concluants. Peut-être même trop… Rivola dit ainsi : « la rapidité avec laquelle il s’est adapté à la nouvelle moto était surprenante. Son approche était également exceptionnelle. Si Viñales a retrouvé sa passion après une journée d’essais, ça veut dire qu’elle n’était pas trop égarée… Comme on le connaît c’est un gars très sensible, je comprends ses propos sur la joie d’être de retour à éprouver du plaisir. Au début c’est toujours tout assez joli, tout rose ».

Rivola

Rivola est ravi de Viñales mais reste prudent sur l’intéressé

Rivola ne se laisse donc pas embarquer par l’euphorie ambiante. Il garde les pieds sur terre et surveillera les évolutions de son nouveau pilote : « notre objectif maintenant est de mieux préparer 2022. En même temps, son objectif est d’aller le plus vite possible, il va donc falloir équilibrer ses émotions et l’envie de se montrer. Il n’a rien à nous prouver. Il doit juste laisser passer beaucoup de temps et de nombreux kilomètres. Nous sommes également très curieux de le voir en course. Nous avons déjà annoncé qu’il sera en Aragon car la courbe d’apprentissage est vraiment impressionnante. Ma démarche ? Elle ne change pas, j’espère que ça marchera avec lui aussi ».

L’affirmation de Viñales est une chose mais la croissance globale de l’équipe en est une autre : « la croissance de l’équipe est importante pour moi » précise Rivola. « Le rêve de gagner une course est évident, mais cela doit faire partie de l’évolution de l’équipe. Nous recherchions un pilote de haut niveau, pas par hasard. Cela fera grandir Aleix encore plus, qui va déjà très fort ».

Il termine : “en 2023, pourquoi ne pas se battre pour le titre ? Pour 2022 c’est tôt, il faut encore s’habituer à se battre, en restant constamment dans les positions qui comptent. Battre Miller avec Aleix dans la finale de Silverstone était remarquable, c’était agréable. Monter sur ce podium, nous l’avons mérité ». Un avis qui fait l’unanimité en MotoGP.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini