Michelin était le sponsor-titre du Gran Premio Michelin® de Aragón, en Espagne. Le héros local du MotoGP™, Álex Rins (Team SUZUKI ECSTAR), s’est imposé, devenant le huitième vainqueur de cette saison passionnante.

Ce weekend, sur le circuit anti-horaire de 5,077 km de MotorLand Aragón, les basses températures furent au cœur des débats et ont contraint les organisateurs à décaler l’horaire de départ de la course de 23 tours d’une heure. Les conditions étaient alors parfaites pour les MICHELIN Power Slicks avec une température de piste de 31°C.

Parti de la 10e place sur la grille, Rins a dû se faufiler dans le peloton – signant au passage le meilleur tour en course – avant de rejoindre le groupe de tête, doubler le poleman Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) puis de prendre l’avantage sur le leader du début de course Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Ses pneus soft avant et arrière MICHELIN Power Slicks lui ont donné le grip et les performances nécessaires pour contrôler la course. Derrière, plusieurs bagarres se sont déroulées sous la houlette d’Álex Márquez (Repsol Honda Team) parti de la 11e place sur la grille, revenu sur les talons de Rins. Mais le pilote Suzuki a conservé l’avantage pour s’imposer sur son circuit. Márquez a pris la deuxième place, son second podium en autant de semaines. Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR) a terminé troisième, un résultat qui lui permet de prendre les rênes du championnat et à Suzuki de signer son meilleur résultat en MotoGP.

Avec les basses températures du weekend, les choix de pneus furent de toutes les discussions dans les teams et la sélection du jour comprenait quatre spécifications, seuls le hard avant et arrière n’ayant pas été retenus. Rins et Mir étaient équipés de soft/soft, alors que Márquez avait opté pour un medium avant et un soft arrière.

Le premier leader Viñales a franchi la ligne en quatrième position, alors que Takaaki Nakagami (LCR Honda), cinquième, a remporté le classement du First Independent Rider. Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) a conclu à la sixième place et Andrea Dovizioso (Ducati Team) conserve tous ses espoirs de titre avec la septième place. Cal Crutchlow (LCR Honda) a fini huitième devant Jack Miller (Pramac Racing) et Johann Zarco (Esponsorama Racing) qui complètent le top-ten. Avec un asphalte aussi froid, les tours rapides furent délicats à enchaîner ce week-end, mais les performances des pneus MICHELIN Power Slicks ont conduit à un nouveau record de vitesse max sur ce circuit avec Francesco Bagnaia (Pramac Racing) chronométré à 351,8 km/h, plus de 5 km/h supérieurs au précédent record.

Michelin reste à Aragon pour la seconde course de cette double confrontation, avec le premier Gran Premio Liqui Moly de Teruel dimanche 25 octobre.

Álex Rins – Team SUZUKI ECSTAR :

« C’est incroyable de gagner ici à Aragon car quand j’étais petit, je passais mes vacances dans un village tout proche. Je dédie cette victoire à tous les gens qui n’ont pas pu venir au circuit aujourd’hui à cause de la Covid. Suzuki voulait vraiment cette victoire car on décrochait beaucoup de podium avec Joan (Mir), mais la victoire nous échappait cette saison. C’est enfin arrivé et je suis heureux. Je suis très heureux aussi de remporter le Grand Prix de Michelin, surtout après les performances des pneus soft aujourd’hui. Je me sentais bien avec le medium avant, mais j’ai été très en confiance avec le soft avant pour la course. »

Piero Taramasso – Manager Deux-roues Michelin Motorsport :

« Le Grand Prix de Michelin est toujours un événement spécial pour nous et la course a été magnifique avec un nouveau vainqueur. Nous avons désormais quatre constructeurs lauréats cette saison, ce qui prouve que nos pneus sont adaptés à toutes les machines et à tous les pilotes. Le weekend fut compliqué à cause des températures très froides. L’asphalte était à moins de 10°C vendredi matin et c’est toujours très difficile pour les pilotes de générer du thermique et de garder les pneus en température dans ces conditions. Nous leur avons donné des conseils, mais les organisateurs ont pris la décision de retarder toutes les séances et la course. C’était la meilleure chose à faire pour toutes les catégories. Avec des températures plus élevées les aprèsmidis, les choix de pneus furent intéressants et nous avons vu quatre spécifications pour la course. Elles ont toutes performé et malgré les difficultés – sur et à côté de la piste – nous sommes satisfaits du weekend d’un point de vue sportif. Nous restons sur place pour un autre weekend de course, les conditions météo s’annoncent meilleures. On espère donc battre des records. »



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar