On n’arrête plus Aleix Espargaró qui compte confirmer ce dimanche en Aragon la belle forme de sa RS-GP née Aprilia. Il l’a mise sur son premier podium il y a deux semaines à Silverstone et il compte bien recommencer sur le Motorland. Voire mieux que ça…

Aleix Espargaró a enfin goûté aux places d’honneur avec son Aprilia et à présent, il veut plus, soit carrément la réalisation. Flanqué d’un nouvel équipier vainqueur en Grand Prix qu’il a aidé à installer à côté de lui, il compte bien se montrer à son avantage le temps que ce Viñales prenne ses marques et, peut-être, ensuite, lui fasse de l’ombre. Alors il annonce au terme d’une première journée où il pointe second au classement : « oui, je peux gagner ici. Ce sera difficile, bien sûr, mais pourquoi pas ? On travaille très bien dans le box et puis il y a Fabio qui est rapide ici mais qui n’a pas ce petit plus qu’ailleurs. Donc je pense qu’il est possible de gagner. Aussi parce que cette première journée a été très positive ».

Et cette journée, il la raconte ainsi : « je n’ai pas l’impression d’avoir roulé aussi bien qu’à Silverstone. J’ai eu plus de mal à arrêter la moto et j’ai essayé de rouler pour ne pas faire d’erreurs plus que pour chercher la limite. En tout cas, je suis satisfait, j’ai essayé différentes options avec les pneus, devant le dur et le medium et derrière les trois composés. Sur cette piste, la dégradation des pneus est assez élevée, il faut donc être prudent pour la course de dimanche ».

MotoGP | GP Aragon Day 1, Aleix Espargarò : « Satisfait du résultat d'aujourd'hui »

Aleix Espargaró : “je peux apprendre beaucoup de Viñales”

Concentré sur lui-même, Aleix Espargaró l’est aussi sur son nouvel équipier Maverick Viñales qu’il étudie de près, tant pour l’aider, que pour progresser lui-même. Il dit : « cela a été utile de tourner sur la piste avec Maverick, et de comprendre beaucoup de choses. Il doit s’adapter à la moto et améliorer sa confiance pour être vraiment rapide, mais je suis obsédé par l’idée de m’améliorer. Rouler derrière lui a été utile, j’ai également analysé les vidéos de Maverick avec Matteo Baiocco, pour comprendre certaines choses sur son style de pilotage et les différences entre quand il utilisait l’Aprilia et la Yamaha ».

« Cela sert à comprendre pourquoi il fait les choses différemment et à améliorer la moto, car voir ces choses si différentes est très utile. Maverick est un excellent pilote, il a juste besoin d’apprendre à gérer la moto, mais en même temps je peux apprendre beaucoup de lui, de son style de pilotage. Par exemple, il est plus rapide que moi lors des changements de direction avec les gaz ouverts. Il est important pour moi de ne jamais m’arrêter dans le processus d’apprentissage. J’ai fait le podium à Silverstone, mais mon objectif est plus élevé et nous sommes encore loin. Il est très important de continuer à s’améliorer ». Aleix Espargaró est sur son nuage.

Le nouveau duo Aprilia : Aleix Espargaró et Maverick Viñales

MotoGP Aragon J1 : chronos

Aragon

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini