Pol Espargaró fait un week-end discret mais solide pour le moment avec une Honda avec laquelle il semble enfin être entré dans une bonne relation depuis le dernier rendez-vous de Silverstone. Certes, en Aragon, il n’a pas été une menace pour la pole position, qu’il a acquise en Grande Bretagne, mais il a le potentiel pour ramener peu ou prou le même résultat final. Il vise d’ailleurs le top 6 mais s’étonne aussi de l’incroyable forme des Ducati…

Ce Grand Prix d’Aragon serait-il déjà livré au clan Ducati ? Une interrogation qui n’aurait pas eu cours il y a seulement quelques jours tellement les statistiques des dernières éditions sur ce tracé sont favorables à Honda. Ou plus exactement Marc Marquez. Mais jamais à Ducati dont la dernière réalisation remonte à 2010. Reste que cette fois, les machines italiennes semblent en mesure de réécrire leur histoire sur le Motorland.

Une conjoncture que l’officiel Honda Pol Espargaró a tenu à signaler avec une remarque qu’il a été le seul à faire à l’heure du bilan d’un samedi qui a mis les deux GP21 officielles aux deux premières places de la grille de départ : « je ne sais pas ce que fait Ducati en qualifications. Peut-être qu’ils ont quelque chose qui nous manque. C’est impressionnant ce qu’ils font, pas seulement Pecco. Ils peuvent faire des tours de fou avec les pneus tendres. De plus, ils ne semblent pas être si en crise à la limite car ils ne tombent pas. Ils chutent à peine. C’est intéressant de voir à quel point Pecco est rarement tombé cette année. »

Mais Pol Espargaró a surtout observé ceci : « Pecco avait le pneu avant tendre, Miller avait le pneu avant dur et Martin le pneu avant medium. Mais c’est une piste où le pneu avant est extrêmement important, avec beaucoup de points de freinage durs. Il semble donc qu’ils puissent faire ce qu’ils veulent. Mais j’espère que nous verrons une belle course dimanche ».

Pol Espargaró

Pol Espargaró : “j’ai fait de graves erreurs ici

Pour celle-ci, il évalue ainsi ses forces : « je voulais quelque chose de plus en qualifications. Je pense qu’on a du potentiel pour le top 6 », explique le cadet des frères Espargaro, qui a dû laisser son aîné Aleix 6e, le dominer. « J’ai commis deux grosses erreurs en attaquant le bon temps », a révélé Pol. « A Silverstone, mon tour était tout simplement parfait, c’était la différence. J’ai fait de graves erreurs ici. Mais ce qui est bien, c’est que nous sommes toujours à la huitième place”.

Il termine : « dans le passé, de telles erreurs auraient entraîné des chutes. Nous verrons ce que nous pouvons faire avec cette position dimanche. Le nouveau châssis me donne un peu plus d’adhérence à l’arrière, mais nous devons encore y travailler ». Pol Espargaró roule aussi avec un nouveau carénage que son équipier Marc Marquez n’a pas encore validé.

Pol Espargaró

MotoGP Aragon J2 : Qualifications

Aragon

Crédit classement motogp.com

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team