En regardant la constitution de la grille de départ de ce Grand Prix d’Aragon, on a du mal à se rappeler que ce tracé du Motorland a la réputation d’être défavorable aux Ducati. Les qualifications de ce treizième rendez-vous de la saison ont plutôt révélé la marque de Borgo Panigale comme le grand protagoniste du samedi, avec notamment un Francesco Bagnaia stratosphérique, qui s’est adjugé, avec un chrono de 1’46.322, la pole position. C’est carrément plus rapide de 366 millièmes que son équipier  Jack Miller.

Pour Bagnaia, qui bat le record de la piste qui résistait depuis 2016, il s’agit de la deuxième pole en MotoGP après celle du Qatar. Pour Ducati, il s’agit de la 50ème pole dans la catégorie. Sur la première ligne , on note aussi la présence du leader du championnat Fabio Quartararo qui, avec sa Yamaha, a rendu 0.397s au poleman, essentiellement dans le T4, qui est la partie la plus rapide de la piste.

Marc Marquez (Repsol Honda) est quatrième et ouvrira la deuxième ligne. A côté de lui, on trouve la Ducati Pramac de Jorge Martin et l’Aprilia d’Aleix Espargarò. Derrière, on retrouve la Suzuki de Joan Mir. Le champion en titre paie un écart par rapport au sommet de l’ordre de 0,840s et il a devancé la Honda Repsol de Pol Espargarò, sans oublier un détonnant Enea Bastianini, neuvième avec la Ducati de 2019 du Team Avintia.

Aragon : quatrième ligne pour Zarco

Johann Zarco se contente de la quatrième ligne avec sa Ducati Pramac, et il sera en compagnie de Takaaki Nakagami (Honda LCR) et de Brad Binder (KTM). Danilo Petrucci partira 16e, Luca Marini, 17e, Maverick Viñales, 19e et Valentino Rossi, 21e

Le spectacle sera au rendez-vous sous un soleil bienveillant en Aragon et pour ne rien en rater, voici le programme.

MotoGP Aragon J3 : les horaires

Aragon